12 mai 2013

Civil War tome 4 Journal de guerre de Paul Jenkins, Ramon Bachs et Lee Weeks

Quatre récits enchassés mais malheureusement présentés séparément, un choix discutable qui nuit à la compréhension de l'ensemble. La chute de la première histoire notamment tombant quelque à peu plat, du fait du manque des éléments contenus dans Cellule dormante. Le plus gros morceau de ce recueil, Journal de guerre, est donc consacré aux journalistes couvrant la guerre civile, les grands évènements défilent à toute vitesse pour se focaliser sur la position de deux journaliste l'une d'un journal libéral l'autre du Daily Bugle.... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2013

Le chemin des dieux de Jean-Philippe Depotte

Il descendait à peine de l'avion. Et il avait traversé le monde parce qu'Uzumé avait disparu. Kidnappée. C'est dire s'il ne s'attendait pas à la retrouver ainsi, en dix mètre sur six, sur le mur de l'aéroport. Coup de fil paniqué d'un ami expatrié au Japon, Achille apprend qu'une femme qu'il a aimée a été enlevée, on l'appelle à l'aide... Sans trop réfléchir, il plaque tout, prend un avion et débarque dans un Japon en proie à une pénurie énergétique croissante. Alors que tout les occidentaux fuient, il arrive... Mais la plus... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
02 mai 2013

American Gothic de Xavier Mauméjean

Une époque faste, rapide, à l'image de la petite souris mexicaine. On l'a vécue, pas forcément dans cet ordre. Putain, quand je pense que ça tient maintenant sur une page de cette saloperie de Wikipédia. mais une telle façon de tout mettre à plat, ce n'est pas rendre justiice aux choses. Surtout à ceux qui les ont connues. Au milieu de ce bordel aussi agité qu'un champ de particules, le nettoyeur a entrepris de faire son boulot. Discret, patient comme s'il lisait page après page ces foutus contes de Ma mère l'Oie. Ce nettoyeur, je... [Lire la suite]
Posté par efelle à 15:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
30 avril 2013

Classons nos 15 meilleurs films de SF (3eme édition)

  Sur proposition du Traqueur Stellaire, je partage une nouvelle fois mon classement des 15 meilleurs films de SF. L'occasion de voir les changements depuis la dernière édition, mais aussi d'échanger et voir ce que l'on a en commun. Quelques changements dans l'ordre mais surtout quelque bonne surprise avec des nouveaux entrants, films dont j'ai entendu parler tardivement (d'où l'utilité de ce genre de classement). Voici le mien, quel est le votre ?   1 Avalon   2 2001, l'odyssée de l'espace     ... [Lire la suite]
Posté par efelle à 14:25 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
28 avril 2013

Mon traître de Sorj Chalandon

Fin des années soixante-dix, Antoine, luthier parisien cultive son amour de l'Irlande. Piqué au vif par une remarque indiquant qu'on ne connait vraiment le pays que si l'on a été dans le nord, il se rend à Belfast. Avec son étui à violon, il attire l'attention puis est rapidement coopté par les républicains, dans un Belfast en guerre. Je n'étais d'aucun secret, d'aucune confidence. Je regardais à peine. Je n'ai jamais posé de question. J'étais fier parce qu'ils me remarquaient à ses côtés. Ils retenaient mon visage, et Antoine, mon... [Lire la suite]
Posté par efelle à 10:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 avril 2013

Bifrost n°70

Spécial Stephen Baxter, je craignais le pire car le temps passant j'avais amplifié les défauts remarqués lors de ma lecture de Temps. Roman dont les personnages et une partie des mécaniques m'avait laissé dubitatif... La preuve que le temps et la mémoire nous joue des tours, je ne voyais plus que les défauts et avais énormément noirçi le tableau. Ce numéro m'aura permis de jeter un oeil neuf sur l'auteur. Interstyles propose cinq nouvelles dont deux de Baxter. L'invasion de Vénus remet l'humain à sa place dans l'univers de manière... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 avril 2013

Chasseur/victime de Robert Sheckley

Dernière variation de Robert Sheckley sur le thème de la Chasse. Frank Blackwell et son épouse se trouve sur le site s'un mitraillage aveugle de la part de militants pour l'indépendance du Montenegro. Frank s'en sort indemne, pas son épouse... De retour aux Etats-Unis, il traine sa déprime, fait part d'une envie de tuer, de devenir mercenaire à un barman ex baroudeur. Sans le savoir, il vient d'enter sur l'échiquier du Maître de la Chasse. Les Chasseurs prirent contact avec Frank Blackwell un soir, pluvieux de novembre, alors que... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2013

Arena de Robert Sheckley

Désséchées, dénudées par les vents, les prairies et savanes jadis fertiles s'étaient transformées en terres arides. Au fil de sa progression, la désertification avait entraîné d'innombrables catastrophes. Puis les grippes et autres épidémies avaient fini par se répandre. En Amérique, ou ce qu'il en restait, les survivants s'efforçaient de tenir en attendant que la situation s'améliore. Mais personne ne se faisait d'illusion à ce sujet. La mort était présente sur tout le continent nord-américain, offrant de multiples visages : la... [Lire la suite]
Posté par efelle à 14:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 avril 2013

Les soldats de la mer de Yves et Ada Rémy

Trois petits états déclinants s'unissent dans une fédération. Les ennemis sont à ses portes, les conflits rythmeront son existence.L'occasion de mettre en scène des militaires, en campagne ou garnison, aux prises d'évènements échappant à la raison. En effet dans ce monde à la fois proche et différent du notre au début du 19eme siècle, le fantastique est omniprésent. Loosbeck est mort et ce ne sont pas les corneilles, ces oiseaux ordinairement de mauvais augure, ou les freux, qui lui rendront la vie. L'ombre se coule dans ses... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 avril 2013

Marée noire d'Attica Locke

Aujourd'hui, il a atteint un âge que son père n'a jamais connu. Son père se trouve quelque part, éternellement âgé de vingt et un ans. Jay pense à cela tous les jours, à ce qu'il doit vivre aujourd'hui, à la famille qu'il souhaite protéger, et à la façon dont, tant d'années après, il est devenu tout aussi conservateur, à sa manière, que la génération de son père. Et tout aussi apeuré. Houston, début 1981, Jay Porter, avocat noir désargenté, offre un petite virée nocturne sur le bayou à son épouse enceinte. En longeant un quartier... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]