img191

Thalan était leur malédiction. Depuis la catastrophe de Thalan, le clan de Nomaral fuyait, conduit par Ul Korr. Le clan avait été attaqué dans un quartier d'entrepôts de Firy, l'Ecope Alensus. Quinze des siens avaient péri, mais aussi trois des chasseurs à leurs trousses. Les mercenaires avaient emporté leurs morts et les peaux-épaisses qu'ils avaient abattus. Lesquels avaient sans doute été écorchés, et leur surépiderme placé en chambre froide afin de ne pas altérer les tissus. Plus tard, les peaux seraient traitées, et vendues à des magnats qui seuls avaient les moyens de se payer des combinaisons spatiales vivantes.

Adapté par génie génétique au vide, les Peaux-Epaisses survivent en clan, travaillant en tant que manoeuvres de l'espace... En voie de disparition, ils sont traqués pour leur peau et abattus en toute impunité dans la plupart des systèmes. Le clan de Nomaral c'est attiré des inimitiés inhabituelles, Roko mercenaire est engagé pour mener les exterminer.

Où son clan s'étail-il réfugié ? "Le passé qui t'a fait naître nous protège. Pour combien de temps ?" La solution résidait quelque part dans ces mots. Et il était furieux de constater son incapacité à découvrir d'instinct la réponse. N'importe quel membre du son clan, il le sentait, l'aurait trouvée tout de suite. Cela le remplissait d'amertume. Il avait l'impression d'avoir échoué à un examen qu'il avait passé sa vie à préparer. Sans personne à qui confier son échec. Son métier ne lui avait jamais permis d'avoir d'amis ; des alliés, tout au plus.

Ailleurs, Lark, membre du clan, vendu et "normalisé" à sa naissance, est un maître mercenaire, l'ex mentor de Roko... Rappelé par son clan, il sera confronté à Roko et sa bande de chiens de guerre...

- Des gens qui nous qualifient de post-humains, d'Altérés, ou d'autres termes plus obscurs encore. Ils sont plein de bonne intentions, comme toi. Mais quand ils s'en vont, leurs vidcams remplies de sons et d'images, rien n'a changé pour nous. Parce que ceux qui nous abattent ne sont pas considérés commes des criminels, parce que nos corps sont des marchandises...

Enfin Anson est un apprenti ethnologue, diminué, qui se passionne pour cette ethnie à l'agonie. Témoin extérieur et candide de service. Il devra partager le sort de Lark et du clan : affronter la haine meurtrière de Roko.

Initialement paru au Fleuve Noir Anticipation, Les Peaux-Epaisses est un roman de jeunesse nerveux et efficace. Laurent Genefort prend le temps de poser son univers avant l'affrontement inexorable, donnant du corps à son décors. Si le récit n'est pas inoubliable, il n'en reste pas moins un bon moment. Une distraction sympathique, malgré le côté expédié de la fin.

Les avis de Xapur, Spocky et Lune.