30 septembre 2010

Péplumeries et autres films costumés épiques

J'aime énormément les films pseudo historiques à gros budget. Aucun d'eux n'est exempt de défauts ou de révisionnisme mais voici tout de même, pour meubler cette soirée, ma petite sélection personnelle. 1 Kagemusha Que dire ? 2 Les Trois Royaumes (Version Longue) Une excellente surprise, les deux films de la version longue donnent toute sa dimension à cette fresque. 3 Ran Ok c'est l'adaption d'une pièce de Shakespeare mais c'est excellent... 4 Kingdom of Heaven (Version Longue) Du grand spectacle, la Version Longue... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

28 septembre 2010

Au carrefour des étoiles de Clifford D. Simak

Il suivi le porche et arriva devant une fenêtre. Alors, il remarqua une chose qui lui avait échappé jusque-là. Une chose qui contribuait à donner à a ferme un aspect plus inquiétant encore que celui qu'elle avait naturellement : les fenêtres étaient noires.Elles n'avaient ni voilage, ni rideaux, ni contrevents. C'étaient de simples rectangles de couleur d'encre, des orbites vides béant dans le crâne qu'était cette bâtisse. Claude Lewis est un agent de la CIA qui enquête sur un cas défiant toute logique : Enoch Wallace. Qui est cet... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2010

Réminiscences 2012 de Laurent Kloetzer

Une grande tour noire sur fond de ciel pollué, au coeur de la Ville. C'est là que je travaille. Si vous passez au pied de la tour CBM, marchant sur le parvis balayé par le vent, vous chercherez peut-être la fenêtre de mon bureau, au milieu de ces grandes façades de verre-miroir qui ne renvoient aucune image. Mais vous ne la trouverez pas. Monsieur K est un ARP, le détective attitré de sa firme censé enquêter sur le personnel. Méprisé par les services de sécurité, méprisant l'absence de moralité de la firme pharmaceutique qui... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2010

Exterminateur 17 de Bilal et Dionnet

La création des androïdes a doté un gouvernement de chair à canon bon marché, les exterminateurs, lui permettant ainsi d'en user sans remords lors de négociation avec le moindre cailloux colonisé par l'humanité. Lors l'une de ses séances diplomatiques musclées, les discussions aboutissent alors que l'offensive est en cours. Pour éviter toute complication, les androïdes sont définitivement désactivés... Lors de ces manoeuvres, le vieux scientifique, créateur de ces êtres, repère sur le champ de bataille, le dernier exemplaire de la... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 septembre 2010

Le fléau des dieux de Valérie Mangin et Aleksa Gajic

Les Huns ont atteints l'Orbis Romain, un vaste empire galactique, leur roi Rua s'est emparé du système solaire d'Aquincum. Alors que les romains croyaient dominer toute l'humanité et avoir atteint la plénitude de leur puissance au point de bannir toute recherche scientifique, les voilà confrontés à un peuple barbare qui se déplace plus rapidement qu'eux dans l'espace... Dans ses conditions et suite à la mort subite de l'Empereur, Galla la mère de Valentinien, le nouveau et trop jeune empereur, signe la paix avec Rua. Parmi les... [Lire la suite]
Posté par efelle à 16:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 septembre 2010

Dracula de Bram Stoker

Dans le cadre d'une lecture commune avec Guillaume44 et Lhisbei, j'ai relu Dracula de Stoker. Une bonne occasion de remonter à la plus mythique des histoires de vampires à l'heure où la bit-litt est partout. Lorsque je montai dans la diligence, le conducteur n'était pas encore sur son siège, mais je le vis qui s'entretenait avec la patronne de l'hôtel. Sans aucun doute ils parlaient de moi car, de temps à autre, ils tournaient la tête de mon côté : des gens, assis sur le banc près de la porte de l'hôtel, se levèrent, s'approchèrent... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:37 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

17 septembre 2010

Résultats du concours 10 ans de Folio SF

Tout d'abord les solutions :1 Le monde inverti de Christopher Priest2 Fight Club de Chuck Palahniuk3 La forêts des mythagos de Robert Holdstock4 L'homme qui voulait tuer l'empereur de Thomas Day5 Histoire du futur I de Robert Heinlein6 La planète géante de Jack Vance7 Le vaisseau des voyageurs de Robert Charles Wilson8 Un choeur d'enfants maudits de Tom Piccirilli9 La maison aux fenêtres de papier de Thomas Day10 Serpentine de Mélanie Fazi Une seule personne a rendue une réponse non valide en n'indiquant pas les auteurs mais elle... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 septembre 2010

Cryozone de Cailleteau et Bajram

    Le Neil Aldrin Amstrong est un vaisseau de colonisation parti de la Terre depuis 10 ans, portant en son sein dix milles hommes et femmes en sommeil cryogénique, la conduite du vaisseau et la maintenance est assuré par un équipage réduit de 400 personnes. Cette équipe oeuvre pendant six mois avant de se placer en cryosommeil après avoir éveillé ses remplaçants.   Une routine bien réglée jusqu'à ce que survienne un incident puis un incendie qui endommage les installations de la société Cryotek. Le réveil... [Lire la suite]
Posté par efelle à 16:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 septembre 2010

Miss Endicott de Fourquemin et Derrien

  Miss Prudence Endicott revient des Indes suite à l'annonce de sa mère pour reprendre la fonction de conciliatrice de la ville de Londres. Cette activité étant essentiellement nocturne, elle travaillera en tant que nurse la journée.Dynamique et moderne pour l'époque victorienne, c'est sans problème qu'elle prendra en main le petit Kevin, évinçant au passage l'atroce cuisinière française. Quant à l'ancien associé de sa mère, il est rapidement mis au pas. N'ayant pas froid aux yeux, Miss Endicott n'hésite pas à se... [Lire la suite]
Posté par efelle à 12:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 septembre 2010

Double étoile de Robert Heinlein

Personne ne pouvait m'accuser de préjugés raciaux. La race, la couleur, la religion d'un homme ne me faisaient rien. Mais les hommes étaient des hommes. Et les Martiens étaient des choses. Pas même des animaux, de mon point de vue. A choisir, j'aurais préférer fréquenter un phacochère. Il me paraissait scandaleux qu'on les autorise à entrer dans les restaurants et les cafés. Mais il y avait le traité, bien sûr ! et je n'y pouvais rien. Lorenzo Smythe, le Grand Lorenzo est un comédien plein de talent mais sans succès et dans une... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]