img778

1876, Jesse Cullum travaille, en tant que vigile, à Futurity, la cité batit par des visiteurs du XXIeme siècle dans l'Illinois. Ces derniers ne viennent pas vraiment du futur mais de celui d'un univers parallèle proche... D'où la visite et l'installation sans complexe dans ce passé ressemblant au leur pour y implanter, pour une courte période, une industrie touristique temporelle. Les riches visiteurs du futur venant constaté la fin du Far West.

Aussi bien rodé soit-elle cette industrie ne se fait pas sans opposants ou parasites, Jesse promu pour avoir sauver une personnalité de son époque d'un attentat à Futurity, devra enquêter sur les trafics qui prospèrent autour du site, des visiteurs du futur désirant devenir résident permanent et des idéalistes décidés à changer le futur de ce monde pour lui éviter les horreurs de leur passé...

Pas franchement accepté par ses collègues du futur et s'éloignant de ses congénères de 1876, Jesse devra gérer sa solitude et les fantomes de son propre passé.

- J'aime mieux danser avec toi que ne pas danser du tout. Je n'ai pas envie d'être seule quand les douze coups vont sonner. Danse avec moi, Jesse, juste ce soir. Tu me dois bien ça.

Sur l'horloge, les minutes se changèrent en secondes, aujourd'hui devint hier. La frontière entre le passé et le futur s'appelle le présent, songea Jesse. C'était là qu'il vivait. C'était là que tout le monde vivait. Il la prit dans ses bras et se mit à danser.

Bien que solitaire, Jesse se liera toutefois avec Elizabeth, une agent de sécurité du XXIeme siècle, des liens forger dans l'adversité et qui survivront à l'absence pour quelques mois de celle-ci, retournée en vacances dans son époque.

- Quand tu seras rentrée, je serai mort depuis longtemps. Exactement comme si la Cité n'avait jamais existé. Exact ?

Elle hésita. "En fait, je t'ai cherché plusieurs fois sur Google.

- Je ne devrais certainement pas te demandé ce que ça veut dire.

- Des archives historiques, et tout ça. Mais ton nom n'est jamais apparu.

- Il n'y avait aucune information sur moi ?

- Non. Je suis désolée, Jesse. Je suppose que ça doit te paraître curieux.

- Je suis flatté que tu aies pensé à chercher. Mais non, ça ne me dérange pas qu'il n'y ait rien à trouver. Des hommes bien meilleurs que moi ont vécu et sont morts sans laisser de trace. Je ne suis pas en mauvaise compagnie." C'était quand même une triste pensée à méditer, tandis que le ciel s'assombrissait.

Mais la confrontation des modes de vie et des moeurs des deux époques provoquent des frictions, devenant tensions puis conflit ouvert quand les secrets de la Futurity seront dévoilés par quelques activistes du XXIeme siècle... Jesse devra faire ses choix tandis que le chapiteau est remballé, s'occuper d'abord des siens ou mener à bien la dernière mission que l'on lui a confié pour une poignée d'or.

La cité du futur n'est pas le roman le plus accrocheur ou mémorable de Robert Charles Wilson, pour cela il faut plutôt aller vers Spin, Les Chronolithes ou Les Affinités. Mais Wilson sait donner envie à ses personnages et ce romlan se lit avec grand plaisir, même si le parti pris de cantonner la narration à 1876-77 peut frustrer. On obtient donc un bon divertissement, ce qui est déjà bien.

 

Les avis de Gromovar, Lune.