img995

Reprise de cet agréable feuilleton où les principaux protagonistes passent sur le devant de la scène.

 

3 - Le sculpteur de chair humaine

Baruch Jorgell, traqué, est l'hôte des frères Kramm. Il ne peut rien leur refuser et doit donc plier quand Cornélius lui propose de prendre l'identité d'un des deux hériters Dorgan. L'occasion de voir la puissance de la Main Rouge, l'organisation occulte et malfaisante des frères Kramm, capable de crimes et de corruption à très grande échelle... Cet fois Baruch ne sera pas déjoué.

 

4 - Les Lords de la "Main Rouge"

Rien n'arrête la Main Rouge ! Chaque étape des plans de Cornélius est mené de main de maître et génère des gains. Baruch sous sa nouvelle identité est tel un renard dans le poulailler. Ses projets prennent de l'ampleur, pourquoi se contenter de la fortune des Dorgan quand on peut ruiner et s'accaparer les biens des Jorgell ? 

Mais Baruch est hanté, la fille de sa victime française lui apparait ainsi que son propre visage dans le miroir. Une entreprise qui n'avait pas été entièrement vaine vu que Baruch compte bien s'approprier quelques travaux du professeur Bondonnat, ami et voisin de feu M de Maubreuil. Voilà qui donne des idées à un Cornélius, avide de grandeur.

- La Main Rouge triomphe !

- D'accord, mais cela ne durera pas toujours. Il faut laisser de côté ces sortes de moyens. Je veux, moi, devenir un des dominateurs du monde. Toute autre ambition est mesquine, et, pour atteindre un pareil but, ce sont des milliards qu'il faut et non quelques dollars volés sur le grand chemin par des crève-misère.

 

La série de Gustave Le Rouge est toujours aussi efficace, le merveilleux scientifique distillé doucement tandis que l'entreprise criminelle des frères Kramm prend de l'ampleur. Un récit efficace, qui bien qu'ancré dans son époque n'a pas pris une ride. Un bon moment.