15 octobre 2011

Le Nom de la rose d'Umberto Eco

  - Adso, dit Guillaume, tu auras observé qu'ici les choses les plus intéressantes se passent la nuit. La nuit on meurt, la nuit on rôde dans le scriptorium, la nuit on introduit des filles dans l'enceinte... Nous avons une abbaye diurne et une abbaye nocturne, et la nocturne paraît malheureusement plus intéressante que la diurne. Guillaume de Baskerville, moine franciscain du XIVeme siècle, se rend dans une abbaye bénédictine du nord de l'Italie afin de préparer une rencontre entre moines franciscains spirituels et... [Lire la suite]
Posté par efelle à 08:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

08 octobre 2011

Le tableau du maître flamand d'Arturo Perez-Reverte

  Elle bâilla et se frotta le visage. Elle sentait un mélange de fatigue et d'euphorie, éprouvait une curieuse sensation de triomphe incomplet, mais excitant, comme le pressentiment acquis au beau milieu d'une longue course qu'il sera possible d'atteindre le but. Elle n'avait réussi à soulever qu'un coin du voile et il restait encore bien des choses à découvrir. Mais un point était clair comme de l'eau de roche : dans ce tableau, il n'y avait ni caprice ni hasard, mais bien l'exécution méticuleuse d'un plan soigneusement... [Lire la suite]
Posté par efelle à 08:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 septembre 2011

Sept survivants de Luca Blengino et Denys

Plus ou moins paumés dans les alpes suisses, sept individus (répartis initialement en quatre groupes) vont se retrouver piégés dans un tunnel sans fin... Très rapidement une menace physique va se présenter à eux ne leur laissant d'autres choix qu'une suite sans issue mais le pire viendra d'eux même avec l'expression de leurs démons intérieurs... L'ambiance oppressante est bien rendue et le dénouement surprenant. Avec Sept survivants, Delcourt lance une nouvelle saison de la série 7. Si le trait n'est pas très convaincant, le... [Lire la suite]
Posté par efelle à 08:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 septembre 2011

La sélection du Prix Planète-SF

Etant partie prenante dans le choix du lauréat du Prix Planète-SF, il était temps que je face un billet à ce sujet. Après une première sélection, ont donc été retenus :   Rêves de Gloire de Roland C. Wagner CLEER, une fantaisie corporate de L. L. Kloetzer Treis, altitude zéro de Norbert Merjagnan Planète à louer de Yoss   Le jury composé d'Anudar, Férocias, Gromovar, Guillaume44, Lhisbei et moi même, devrait s'étriper courant octobre pour décider du lauréat dans l'optique d'une remise de prix aux Utopiales.  
Posté par efelle à 08:30 - Commentaires [11] - Permalien [#]
28 septembre 2011

Planète à louer de Yoss

  Une planète à louer dont les habitants ont cessé de croire au futur, quel qu'il soit, et qui s'accrochent à l'orgueil de leur passé pour affronter un quotidien difficile et plein de xénoïdes. Une planète à louer pour vous, fils innoncent d'une espèce et d'une culture victorieuses. Pour vous, étranger venu d'un autre Système solaire. Pour vous, privilégié né sous la lumière d'une autre étoile. La civilisation humaine était au bord du gouffre quand les autres espèces intelligentes de la galaxie sont venues s'imposer... Fini... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 septembre 2011

Roméo et Juliette / Songe d'une nuit d'été de Shakespeare

  Roméo et Juliette Ces joies violentes ont des fins violentes, et meurent dans leur triomphe : flamme et poudre, elles se consument en un baiser. Le plus doux miel devient écoeurant par sa suavité même, et détruit l'appétit par le goût : aime donc modérément : modéré est l'amour durable : la précipitation n'atteint pas le but plus tôt que la lenteur. La haine sépare les familles Montaigue et Capulet et si le prince de Véronne a ordonné une trêve, le brûlant Tybalt ne semble pas prêt à cesser les provocations. Pendant ce... [Lire la suite]
Posté par efelle à 08:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

25 septembre 2011

Batman The Long Halloween de Jeph Loeb et Tim Sale

Jeph Loeb et Tim Sale reprennent ici à leur compte une partie du décor de Batman Year One, en effet si Batman et Gordon ont purgés la police de Gotham dans Year One, le chef mafieux Carmine Falcone dit Le Romain est toujours intouchable, même si Catwoman l'a marqué durablement... Batman, Jim Gordon et Harvey Dent conclue une alliance pour mettre un terme à son règne... Un combat difficile vu la capacité de Falcone à acheter, intimider ou éliminer ses opposants. Alors que les premiers coups sont échangés, l'escalade commence, un... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 septembre 2011

Le Summer Star Wars V est terminé.

  Le Summer Star Wars V était notre dernier et meilleur espoir de paix dans la blogosphère SFFF, il échoua...   Ce qui s'annonçait comment un énième challenge amical entre blogueur dégénéra en vendetta...   Je profite d'ailleurs de cette affrontement entre Marcus et Neroon pour illustrer la guerre entre les humains et les mindbari, via un extrait du hors série Au commencement.   Quoi qu'il en soit, la situation fut reprise en main par Lhisbei qui ces derniers temps prouve qu'elle la voix de la sagesse,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 09:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 septembre 2011

Treis, altitude zéro de Norbert Merjagnan

  Tout pays a ses légendes. Celle des grandes méduses flottant dans le ciel au-dessus des déserts a son lot de croyants. Et si très peu de gens savent que ces animaux immenses et translucides sont issus des laboratoires humanes, sans doute est-ce parce que les hommes s'accommodent de la peur plus facilement que des curiosités. Suite des Tours de Samarante, Treis, altitude zéro surprend par l'élargissement du champ d'horizon. L'on découvre les forces cachées derrière le rideau au cours du déroulement du premier tome et des... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2011

Faust de Goethe

  Même l'enfer posséderait un droit ? Fort bien ; l'on pourrait donc conclure un pacte Avec vous, messeigneurs, en toute sureté ?   Méphistophélès décide de venir tenter, avec l'aval de son créateur, le très sage Faust, qui a mener une vie d'érudit, quelque peu aride. En apparence le premier contact ne tourne pas en faveur du diable mais celui réussit à tenter Faust... Quoi, tu veux un papier, comme un pédant d'école ? Ne sais-tu pas ce qu'est un homme et sa parole ? Et ne suffit-il pas que ma bouche, aujourd'hui, ... [Lire la suite]
Posté par efelle à 08:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]