26 avril 2013

Bifrost n°70

Spécial Stephen Baxter, je craignais le pire car le temps passant j'avais amplifié les défauts remarqués lors de ma lecture de Temps. Roman dont les personnages et une partie des mécaniques m'avait laissé dubitatif... La preuve que le temps et la mémoire nous joue des tours, je ne voyais plus que les défauts et avais énormément noirçi le tableau. Ce numéro m'aura permis de jeter un oeil neuf sur l'auteur. Interstyles propose cinq nouvelles dont deux de Baxter. L'invasion de Vénus remet l'humain à sa place dans l'univers de manière... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 avril 2013

Arena de Robert Sheckley

Désséchées, dénudées par les vents, les prairies et savanes jadis fertiles s'étaient transformées en terres arides. Au fil de sa progression, la désertification avait entraîné d'innombrables catastrophes. Puis les grippes et autres épidémies avaient fini par se répandre. En Amérique, ou ce qu'il en restait, les survivants s'efforçaient de tenir en attendant que la situation s'améliore. Mais personne ne se faisait d'illusion à ce sujet. La mort était présente sur tout le continent nord-américain, offrant de multiples visages : la... [Lire la suite]
Posté par efelle à 14:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 mars 2013

Le Chasseur et son Ombre de George R. R. Martin, Gardner Dozois, Daniel Abraham

L'homme a atteint les étoiles pour découvrir qu'il n'y était pas seul et que la barrière de la relativité s'impose à tous... Etablir sa domination - voire une simple présence - dans l'infini effrayant de la Nuit ne semblait possible que du point de vue, provincial et étriqué, de celui qui se trouve au fond d'un puits gravitationnel. Dès qu'on se retrouvait parmi les étoiles, on avait vite fait de déchanter. Aucune race n'avait réussi à maîtriser distances, et elles s'étaient donc efforcées de maîtriser le temps. Et c'est là que... [Lire la suite]
Posté par efelle à 14:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 février 2013

Omale, Intégrale tome 1 de Laurent Genefort

  Omale, immense sphère de Dyson dont une partie de la surface intérieure, La Grande Aire, représentant plusieurs centaines de fois la surface de la Terre, a été aménagée pour accueillir les représentants de trois espèces intelligentes : humains, chiles et hodgqins. Les métaux sont rares sur la Grande Aire, la technologie a régressée, les origines de l'arrivée des trois espèces ce sont perdues dans les brumes du souvenir pour devenir des mythes. Au programme du premier tome de cette intégrale deux romans : Omale et Les... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2013

Bifrost n°69

Soyons rock, punk, et vivons à fond la contreculture ! Hop à la poubelle les vieilles traditions faisandées ! Dehors les razzies ! C'est toujours quelques pages de plus pour le dossier. Pour les coups de griffes, l'édito et le cahier critique permettent toujours remarques cinglantes et bons mots. Côté nouvelles le sommaire est bien fourni, Cabinessence ou la vie de Brian de Jacques Barbéri met en scène, Brian Wilson des Beach Boys, passablement parti. Trip sous acide et mécanique quantique, malheureusement pas totalement... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2013

Craignez l'alien

Cette anthologie basée sur l'univers de Warhammer 40 000 et ses extra terrestre, se révèle une assez bonne surprise avec quelques textes bien sympathiques ou régressifs. Dan Abnett ouvre le bal avec Les Jardins de Tycho, une intrigue classique tournant à la chasse au monstre façon Bête du Gévaudan. L'auteur emporte l'adhésion avec son décor de ruines post guerre civile, ses flics sous équipés et son narrateur enseignant chercheur raté. L'ambiance décrépie est très prenante. La Peur en Soi de Juliet E. McKenna rend bien le côté... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 décembre 2012

Bifrost n°68

  Lecture tardive tardive du Bifrost n°68 mais mieux vaut tard que jamais. L'hommage de Claude Ecken à Roland C. Wagner sonne juste et rappelle agréablement le personnage. Côté nouvelle le bilan est contrasté. Pluie sombres de Thierry Di Rollo n'est pas sans rappeler le style de Bankgreen, on adore ou on déteste. Je suis dans la seconde catégorie n'ayant sans doute pas su faire preuve de suspension d'incrédulité. La Petite déesse d'Ian McDonald est par contre une expérience intense. La plongée dans le futur à court terme du... [Lire la suite]
Posté par efelle à 09:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
22 décembre 2012

ßehemoth de Peter Watts

Cinq années ont passées depuis Rifteurs. L'ouest américain est tombé du fait de la prolifération du micro organisme ßehemoth et des opérations d'incinérations qui tentaient de le stopper. L'amérique du nord est totalement contaminée, les cités les plus riches ont pu bâtir des enclaves pour survivre mais la première puissance mondiale n'est plus. Malgré tout, Achille Desjardins continue de lutter, depuis ses installations éprouvées, pour empêcher que la situation ne s'aggrave, tout en bénéficiant des avantages de sa libération du... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
12 décembre 2012

Cagebird de Karin Lowachee

Ils me laissent admirer mon reflet flou sur le plateau gris poli de la table. Aucun gardien ne me ramène à ma cellule, aucune voix divine ne décrète mon destin par l'intercom, aucune équipe de bourreaux ne se pointe pour me confesser. La surface grise et moi, c'est tout. De toutes petites éraflures blanches l'abîment - quelqu'un dans une situation similaire a eu un accès de fébrilité, si ça se trouve, mais ces marques, c'est comme tout. L'imperfection se niche partout. Les démons sont dans les détails et on peut les utiliser, les... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
01 décembre 2012

La maison des derviches d'Ian McDonald

2027, la Turquie a intégrée l'Union Européenne, le gaz est devenu l'hydrocarbure de base. La micro robotique connait son âge d'or et la nano robotique pointe déjà à l'horizon, notamment à Istanbul qui héberge une pépinière de start-up en la matière. Une ville à cheval entre l'Europe et l'Orient, entre ville musée et modernisme. Un tekke a été converti en résidence bon marché, la maison des derviches, ses résidents ou commerçants vont voir leur trajectoires respectives converger. Il n'a jamais considérer le bâtiment où il vit... [Lire la suite]
Posté par efelle à 20:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,