14 septembre 2013

Les montages hallucinées et autres récits d'exploration de H.P. Lovecraft

Suite à un nombre conséquents de chroniques de la part de Nébal, je me suis lancé dans la relecture de certaines des nouvelles les plus réussies de Lovecraft, vingt après ma première lecture, profitant des recueils de Mnémos, dans une nouvelle traduction convainquante de David Camus. J'écris cet mots en proie à une intense tension nerveuse, car cette nuit je ne serais plus. Sans le sou, et ayant épuisé la réserve de drogue qui seule rend ma vie supportable, je ne peux endurer plus longtemps cette torture et vais me jeter par la... [Lire la suite]
Posté par efelle à 14:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2013

Le Fleuve des dieux d'Ian McDonald

2047, l'Inde n'existe plus, remplacée par des états indépendants...  Dans le nord du sous continent la sécheresse sévit depuis trop longtemps, les tensions entre le Bhârat (ayant pour capitale Vârânaci) et l'Awadh (capitale Delhi) s'exacerbent autour d'un barrage sur le Gange en amont du Bhârat. Shahîn Badûr Khan, chef du cabinet de la première ministre bhârati est sur la sellette, luttant contre les incompétents au gouvernement, les préjugés envers les musulmans et lui même... "Un des ouvriers a paniqué, monsieur, explique un... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:09 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
03 août 2013

Bifrost n°71

Au sommaire de ce Bifrost estival, consacré en partie à Michel Pagel, trois nouvelles. Cosplay de Michel Pagel, nous plonge dans un futur désenchanté où l'apparence prime sur tout, une dystopie réussie et un récit très prenant, excellent. Vient ensuite Le Choix du quêteur, une nouvelle caricaturale de Thierry Di Rollo mettant en scène un sadique narcissique, une histoire peu cohérente et sans intérêt. Enfin avec L'Homme, Paul McAuley définit en quelques pages, un univers et une histoire sombre. Une vielle femme, vivant de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
28 juillet 2013

Le Dernier Chateau et autres crimes de Jack Vance

Au menu de ce nouveau recueil de Jack Vance au Bélial, deux romans et deux nouvelles. L'occasion de relire Les Maisons d'Iszm dans une traduction révisée. Un botaniste décide de visiter Iszm, la planète ayant le monopole de la production d'arbre habitat. Un monopole jalousement gardé et férocement contesté par toute une horde d'aventuriers sans scrupule prêt à tout pour dérober des plants reproductibles. Le narrateur Aile Farr sera donc suspecté des pires turpitudes dès son arrivée et deviendra à son corps défendant un pion dans... [Lire la suite]
Posté par efelle à 09:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
27 juillet 2013

Le sens du vent d'Iain M. Banks

  - Il se trouve, poursuivit Tersono que même le mieux disposé et le plus, euh... résolu des vaisseaux risque de ne pas accéder à la demande que vous avez dit vouloir formuler. En fait, je suis prêt à parier gros qu'il la rejetterait. Ziller continua de mordiller sa pipe. Elle s'était éteinte. - Ce qui signifie que Contact a déjà fait le nécessaire, pas vrai ? Tersono oscilla à nouveau. - On pourrait dire qu'un petit sondage a été effectué. - Oui, on pourrait. Et, bien sûr, toujours en supposant que vos Mentaux disent... [Lire la suite]
Posté par efelle à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 juillet 2013

Babaluma de Roland C. Wagner

Ramirez, le pote de Tem, a une nouvelle lubie : retrouver son père naturel. Pour ce faire, il pousse le détective à aller enquêter dans le fief de son sinistre beau père : Le Plessis Robinson. Vu la réputation de son beau père, Tem prend quelques précautions avant de se rendre dans cette ville de banlieue baignant dans une ambiance des plus étranges. A force de me balader dans Paris et sa banlieue, j'avais vu bien des quartiers néoclassiques construits avant la Terreur pour la nouvelle bourgeoisie d'exécution, alors en pleine... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 juin 2013

L'oreille interne de Robert Silverberg

Toi et moi. De qui donc est-ce que je parle ? Je vais seul en ville après tout. Toi et moi. Naturellement, je parle de moi et de la créature qui vit en moi, tapie sournoisement dans son antre, épiant les mortels qui ne se doutent de rien. Ce monstre intérieur, ce monstre malade, en train de mourir encore plus vite que moi. Yeats un jour a écrit un dialogue entre le moi et l'âme. Pourquoi ne serait-il pas possible à Selig, divisé contre lui-même d'une manière que ce pauvre paumé de Yeats n'aurait jamais pu comprendre, de se référer... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2013

Les Monades urbaines de Robert Silverberg

Les portes ne sont pas fermées dans Monade 116. Nous ne possédons pas de biens personnels qui vaillent d'êtres gardés, et nous sommes tous socialement adaptés. La nuit, il est parfaitement normal d'entrer dans d'autres intérieurs. Ainsi, nous échangeons tout le temps nos partenaires ; en général ce sont les femmes qui restent chez elles et les hommes qui bougent, quoique cela ne soit pas impératif. Chacun de nous a le droit, à tout moment, de connaître n'importe quel autre membre adulte de notre communauté. Les Monades urbaines,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 14:07 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2013

22/11/63 de Stephen King

Je ne suis allé nulle part pour commencer, je suis juste resté cloué sur place, à m'essuyer la bouche avec la paume de la main. J'avais l'impression que les yeux me sortaient des orbites. Mon cuir chevelu fourmillait et le fourmillerment me descendait le long de l'échine. J'avais peur - j'étais quasiment terrifié - mais une puissante curiosité contrebalançait la panique et la maintenait (pour le moment) à distance. Divorcé, Jake mène une petite vie tranquille de professeur d'anglais dans le Maine. Brusquement, une de ses relations,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
25 mai 2013

Anamnèse de Lady Star de L. L. Kloetzer

Sa théorie des déclencheurs et des assonances profondes trouvait ici un auditoire fasciné parce que capable d'envisager une mise en application directe de ses idées de dingue : transformer la culture d'un peuple de l'intérieur par une révision de ses fondamentaux psychoculturels. Un rêve de psychopathe : et si on commençait par réinitialiser tous les emmerdeurs en modifiant leurs idées sans même qu'ils s'en aperçoivent ? Calmons les énervés, apaisons les esclaves, et convainquons tous nos immigrés clandestins de se rendre dans les... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :