07 août 2014

Bifrost n°75

  Spécial Poul Anderson, un auteur défendu par les éditions du Bélial et relativement peu édité en France de son vivant... Au niveau des nouvelles, ce numéro reprend deux nouvelles d'Anderson : Tout voyage s'arrête, récit sur un télépathe isolé dans notre société normale qui brule de retrouver son alter ego fémnin sentie au loin lors de ses pérégrinations, efficace, prenant, ironique, un excellent texte. In memoriam est l'illustration clinique des effets de l'entropie, une remise en perspectives de la place de l'homme dans... [Lire la suite]
Posté par efelle à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 août 2014

La fille flûte de Paolo Bacigalupi

Recueil de nouvelles par l'auteur du très réussi La fille automate, j'en attendais beaucoup, sans doute trop, et du coup la déception est à la hauteur de l'attente... En haut de la pente raide, un faubourg en ruine les attendait. Construit pour désengorger les villes de l'autre côté du fleuve quand le trajet entre sa résidence et son lieu de travail était banal et facile et l'essence bon marché, il continuait à s'étendre, dans le délabrement à présent. Une ville de pacotille construite avec des matériaux de pacotille, aussi... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
21 juin 2014

Voisins d'ailleurs de Clifford D. Simak

La couverture de ce recueil de Clifford D. Simak a le mérite de bien décrire les ambiances propre à l'auteur : campagne américaine paisible et SF... Des ambiances que l'on retrouvera dans la plupart des nouvelles de Voisins d'ailleurs. Il s'immobilisa sur le chemin pour observer l'étrange objet : les roses, la rosée, les chants d'oiseaux, tout cela le quittait, pour le laisser seul face à cette chose posée près du sentier, qui n'évoquait rien tant qu'un évadé d'un magasin d'appareils ménagers. Mais, à mesure qu'il la regardait, il... [Lire la suite]
Posté par efelle à 15:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 juin 2014

La tour des damnés de Brian Aldiss

La tour, un projet des années 1970 né en Inde, où depuis quatre générations des êtres humains vivent cloitrés, pèse sur la conscience des nations qui ont résolues les problèmes de famines et de surpopulation à l'échelle planétaire... Son administrateur entend bien continuer dans l'espoir de découvrir parmi ses sujets des capacités mentales inconnues tandis que la pression se fait de plus en plus forte pour mettre un terme au projet. Un scientifique, a priori neutre est envoyé sur place... Si cet univers est connu via le biais de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mai 2014

Le casse du continuum, Cosmique fric-frac de Léo Henry

  Les pirates tombaient. Vostok avançait. On essaya de l'arrêter à une intersection. Ils s'y mirent à trois, défouraillant en cône. L'air s'emplit d'éclairs bleux et d'une odeur de métal chauffé. Les gaines défoncées crachèrent leurs étincelles. De l'autre côté, le fusil de Vostok répondait de temps en temps. Quand on cessa pour y voir un peu clair, on découvrit le soufflant calé contre une grille, bloqué sur tir automatique. Le temps de comprendre, le premier pirate s'écroula, nuque brisée. Vostok était passée derrière eux... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 mai 2014

Bifrost n°74

  Spécial Léo Henry, auteur atypique à la forte personnalité... Les nouvelles présentées ici sont dans cette veine, Le Cas Julien Declerq-Costa mélange fantastique et Men in Black à la française pour un résultat des plus sympathique mais le gros morceau reste Le Major dans la perpendiculaire, incursion uchronique dans le petit monde de la SF parisienne des années 60, un périple avec et autour de Boris Vian : une indéniable réussite baroque. Avec Pantin, Olivier Caruso fait le fantastique bizarre, louchant vers le Brasil de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 mai 2014

Le mystérieux Docteur Cornélius de Gustave Le Rouge, épisodes 7 et 8

Doucement la roue tourne et les frères Kram perdent un peu leur sang froid face à leur adversaires. Ces derniers sont pourtant loin d'avoir pris la mesure de l'emprise de la Main Rouge et ne cherchent qu'à retrouver leurs proches portés disparus. Episode 7 - Un drame au Lunatic Asylum Cet épisode met bien en lumière l'acharnement, jusqu'à la guerre bactériologique, de Cornélius contre Harry Dorgan... Puis contre les français en voyage sur le Mississippi, il faudra l'intervention de Baruch pour éviter un attentat spectaculaire qui... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 avril 2014

La stratégie Ender d'Orson Scott Card

Ayant vu le film, j'ai eu envie de relire le livre histoire de me rafraichir la mémoire et comparer les sensations. Premier constat, ce petit roman se laisse toujours dévorer aussi facilement. - Et il y a des doutes en ce qui le concerne. Il est trop influençable. Il est trop enclin à s'abandonner à une volonté extérieure. - Pas si cette volonté est celle d'un ennemi. - Alors que devons-nous faire ? L'entourer continuellement d'ennemis . - Sil le faut. Andrew est le troisième enfant des Wiggin, dans ce futur où la démographie... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2014

Omale Intégrale tome 2 de Laurent Genefort

Un peu plus d'un an après ma lecture du premier tome de cette intégrale, je suis de retour sur Omale. Au programme, un roman et sept nouvelles qui m'ont bien occupés ces quinze derniers jours.   La Muraille Sainte d'Omale Une expédition, comportant des membres des trois espèces cohabitant sur Omale, s'écrase à des milliers de kilomètres de son objectif : le Landor, centre géographique de l'aire humaine replié sur lui même derrière la monumentale Muraille Sainte. Une zone de la taille d'une planète, enclose et interdite aux... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mars 2014

L'Ouvreur des Chemins de Laurence Suhner

Déjà, un cône de ce néant orbitait vers la surface du Glacier, le plafond de la salle disparaissait dans un brouillard. A la fois aussi compact et solide que le roc, aussi mouvant et bouillonnant qu'un liquide porté à ébullition, et ça se métamorphosait au fur et à mesure de sa progression au coeur de la matière : ça l'empoisonnait comme virus. Dominant avec difficulté son effroi, Taurok avait ordonné la mise en place d'une batterie de dispositifs de sécurité. Devant leur inefficacité, ils avaient ensuite recouru à la technique du... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]