29 janvier 2017

L'homme qui mit fin à l'histoire de Ken Liu

Avec cette nouvelle, Ken Liu met en scène un couple de scientifiques américains, d'un côté Akemi Kirino, physicienne d'origine japonaise fait une avancée en physique quantique permettant de percevoir le passé, de l'autre Evan Wei d'origine chinoise compte utiliser cette découverte pour explorer les horreurs de l'occupation japonaise pendant la Second Guerre Mondiale et plus précisement les crimes de l'Unité 731. Malheureusement, la machine de Kirino ne permet pas d'enregistrement et pis ne permet d'explorer une séquence qu'une... [Lire la suite]
Posté par efelle à 09:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 décembre 2016

Inner City de Jean-Marc Ligny

Alors que les guerres civiles se multiplient, la France vit dans une paix relative. Les parisiens, accrocs aux réalités virtuelles, vivent dans une société ultra automatisée et passablement délabrée ; les banlieusards miséreux sont contenus derrière des barrières mortelles et ont un quotidien digne de Mad Max ; quant aux provinciaux de la campagne ils sont une espèce en voie d'extinction... A pied dans Paris vacant, qui tourne à vide telle une vieille machine oubliée : des feux qui ne régulent qu'une rare circulation,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2016

La porte d'Abaddon de James S.A. Corey

  Troisième tome de The Expanse et petite baisse de régime, le ton horrifique et la géopolitique tortueuse étant laissé en arrière pour un huis clos autour d'un artefact extra-terrestre mystérieux (on fleurte avec l'Arthur C. Clarke). Alors que Holden et son équipage se repose sur leurs lauriers, une nouvelle némésis complote pour les impliquer dans le conflit latent tournant autour de l'artefact créé par la protomolécule...  Une fortune dépensée de manière implacable pour mener une vendetta puérile. N'en reste pas moins... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 octobre 2016

Vendredi de Robert A. Heinlein

"Beaucoup d'estime." Mes collègues avaient beaucoup d'estime pour moi. Quand vous n'avez jamais appartenu à rien, que vous n'appartiendrez jamais vraiment à rien, des mots tels que ceux-là représentent tout. Ils me réconfortaient à tel point qu'il m'importait peu, alors, de ne pas être humaine. Vendredi est une jeune femme brillante, aux capacités physiques exceptionnelles, extrêmement douée pour son rôle de messager au sein d'une agence de renseignements... Cependant Vendredi est complexée par ses origines et la ségrégation... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2016

Audience captive d'Ann Warren Griffith

  Un média publicitaire a créé le spot émanant de chaque produit... A l'heure dite, en audio, le paquet de cigarette incite à en griller une, les gâteaux à être consommés... Pas une minute sans être matraqué. Mais pour Fred Bascom, cadre important de ce média, sans cesse à la conquête de nouveau marché, l'enfer commence par la libération de prison de sa belle-mère. Libéré après avoir purgé sa peine pour port de bouchon auditif... Une telle réactionnaire sera difficilement supportable pour un homme dans sa position. L'enfer... [Lire la suite]
Posté par efelle à 20:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
31 juillet 2016

Le Choix de Paul J. McAuley

  Au moment où l'humanité est arrivée dans une impasse industrielle et économique, une ligue d'extra-terrestre est arrivée à la rescousse. Moyennant des concessions de droit sur le système solaire ou la vente de biens culturels, les nouveaux venus ont procédés à des transferts de technologie, ouverts des nouveaux mondes à l'humanité ou loués leur équipement pour résoudre certains problèmes insolubles pour les humains. Lucas est le fils d'une ancienne activiste anti extra-terrestre à l'agonie. Assurant à lui seul la survie de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 10:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

30 juillet 2016

Cookie Monster de Vernor Vinge

  Dixie Mae commence sa première journée dans le centre d'assistance clients de Lotsa Tech, une entreprise à la pointe de la technologie quand un de ses collègues reçoit un curieux message l'impliquant... Assez caractérielle, elle entend bien trouver qui est à l'origine de cette mauvaise blague, un peu trop personnelle à son goût. Commence alors pour elle un périple à travers le campus de Lotsa Tech, véritable voyage de l'autre côté du miroir. Difficile d'en dire plus sans dévoiler le coeur de l'intrigue, Vernor Vinge livre... [Lire la suite]
Posté par efelle à 16:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
27 juillet 2016

Les coucous de Midwich de John Wyndham

L'aube du 27 se leva sur un ciel poisseu, trempé de nuages pareils à des haillons qui laissaient comme à regret passer une lumière gris sale. Cependant à Oppley et à Stouch, les coqs chantaient et d'autres oiseaux saluaient le jour le plus mélodieusement. Tandis qu'à Midwich tous les oiseaux étaient muets. Midwich est une petite bourgade anglaise sans grand intérêt jusqu'au jour où un évènement l'isole complètement, plongeant dans un profond coma tous les êtres vivants... Une fois la situation revenue à la normale, l'évènement est... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mai 2016

Wild Cards II - Aces High

Pour ce second tome, les auteurs de l'anthologie Wild Cards ont produit un roman à plusieurs mains. George R.R. Martin fournissant le fil rouge avec ses interludes Jube. Si Walter John Williams assure le plus gros du recueil et des récits pulps bien prenant, les deux récits les plus réussis sont de la plume de Lewis Shiner dans Pièces de Sang et de George R.R. Martin dans Un hiver bien long. Chacun réussissant à donner une dimension tragique à leur personnage fétiche. Du côté du récit, la trame est assez classique, une entité... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 mai 2016

Annihilation de Jeff Vandermeer

Bien pire, un profond gémissement sonore s'élevait au crépuscule. Le vent marin et l'étrange immobilité à l'intérieur émoussaient notre sens de la direction, si bien que le bruit semblait s'infiltrer dans l'eau noire dans laquelle trempaient les cyprès. Cette eau, si sombre qu'on se voyait dedans, ne bougeait jamais, figée comme du verre, reflétant les barbes de mousse grise qui recouvraient les cyprès. En regardant du côté de l'océan, on ne voyait que le noir de l'eau, le gris des troncs et l'incessante pluie immobile de la mousse.... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]