05 septembre 2007

Les salauds ont la vie dure d’André Héléna

« Déjà qu’en temps normal Lyon, c’est la ville la plus moche et la plus sinistre que je connaisse, alors maintenant, sous la botte allemande, elle battait tous les records. Sinistre qu’elle était, la ville, enfoncée dans le cafard, comme dans la ouate sale de ses brouillards, hantée d’ombres furtives qui suivaient les trottoirs, la tête basse, vêtues de sombre, avec des gueules hargneuses, allant on ne sais où, faire on ne sais quoi, avec des airs de mystère qui leur allaient comme des pantoufles à un chat. »  ... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2007

Le Royaume blessé de Laurent Kloetzer.

Il y a quelques années, j’ai lu l’excellent « La Voie du cygne » de Laurent Kloetzer. J’avais beaucoup apprécié, la publication du Royaume blessé l’année dernière a rappelé cet auteur à mon bon souvenir. C’est à cette occasion que l’intégralité de ses œuvres a atterrie dans ma pile à lire et je dois dire qu’à la lecture de ce roman je ne le regrette pas. Le décor dans lequel se déroule, l’histoire d’Eylir Ap’Callaghan est un monde imaginaire, largement inspiré du notre où s’opposent les clans keltes à... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
20 août 2007

La Pyramide de feu d’Arthur Machen

« Inutile de vous ennuyer avec un exposé détaillé des épreuves qu’il m’a fallu traverser pour aboutir à cette conclusion ; quelques expériences simples m’ont inspiré un doute sur ce qui était alors mon point de vue et une suite de pensées découlant de circonstances relativement futiles m’ont entraîné très loin ; ma conception de l’univers a été balayée et je suis resté là dans un monde qui me paraissait aussi étrange et terrifiant que pouvaient paraître les vagues de l’océan Pacifique déferlant à perte de vue quand on... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 août 2007

La Horde du Contrevent d’Alain Damasio

« Le village, enfin le tas de dunes, est à trois cent mètres sur  la droite.  Les puisards sont les seuls survivants que nous ayons croisés depuis ce matin et ils étaient à ce point hébétés qu’ils n’ont pas compris qui nous étions, ni ce que nous demandions : un peu d’eau non souillée, une chaise où s’asseoir, un pan de mur encore droit où adosser nos plaies. Il faut les comprendre. Les dégâts sont immenses : maisons détruites jusqu’aux meubles, vélichars, éoliennes… Parfois tout a été embarqué. Quelques... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 août 2007

Harry Potter and the Deathly Hallows

Comme les années précédentes, il n’y avait pas besoin de commander le dernier Harry Potter malgré le battage médiatique qui suggérait des possibilités de pénurie. J’ai trouvé mon exemplaire à mon retour de vacances à l’hypermarché du coin à côté d’une promotion pour des raviolis. Plus sérieusement. Harry Potter and the Deathly Hallows est donc le dernier épisode de la série mais aussi le plus sombre. Les morts s’accumulent et le désespoir se propage énormément. « He had never thought to ask... [Lire la suite]
Posté par efelle à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2007

Le Mage de Gene Wolfe

Vous avez tous du travail. J’en ai pleinement conscience. J’ai du travail, et je m’efforce de le faire. Je suis moins inquiet que pensif. Nul ne réfléchissait guère au Sciel… et moi le dernier. Le Père des Batailles, la Dame et Thunor étaient très sages, cela nous suffisait. Nous les servions à la moindre occasion, autrement nous mangions, nous buvions, nous joutions et nous chantions. A présent, il n’y a plus personne pour réfléchir à ma place, et je me posai la question : Le Père des Batailles l’avait-il prévu ?  ... [Lire la suite]
Posté par efelle à 17:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2007

Le Chevalier de Gene Wolfe

J’ai mis un bon moment pour me remettre de L’ombre du bourreau,  tant le style de Gene Wolfe était particulier du fait de la personnalité de son narrateur. Assez déroutant, ce livre m’a bien plu au final et j’ai l’intégrale du cycle dans ma pile à lire. Le Chevalier ne fait pas exception à L’ombre du bourreau et Gene Wolfe adopte à nouveau un style très particulier tenant à la nature même de son narrateur : un adolescent américain mystérieusement transporté dans un univers médiéval fantastique... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juillet 2007

Citoyens clandestins de DOA

Lynx s’installa dans l’une des méridiennes. Steiner l’imita.« C’était un gros bavard, finalement, ce brave Michel. Il a confirmé avoir supervisé l’achat des lots de Vx, comme vous le saviez déjà. »Les deux hommes s’observèrent un instant.« Effectivement, il a beaucoup parlé.- Plus que toi, oui. Du Vx, bravo les gars. Encore un domaine dans lequel la chimie française est parvenue à briller. » L’agent mima des applaudissements.Charles s’énerva. « Je ne trouve pas ça très drôle.- Ah, toi... [Lire la suite]
Posté par efelle à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2007

Le prestige de Christopher Priest

Andrew Wesley, enfant adopté devenu journaliste pour plaire à son père adoptif, a toujours eu l’impression d’avoir un frère jumeau. Des impressions lui arrive et il lui semble en transmettre à son tour quand son frère en éprouverait le besoin. Un fait divers étrange est signalé à son journal et le correspondant insiste pour que cette affaire soit couverte par Andrew, est joint à l’envoi un livre retranscrivant le journal personnel d’Alfred Borden. Borden étant le nom de naissance d’Andrew.Sur... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2007

Reaper’s Gale de Steven Erikson

« The Malazan Book of the Fallen » est une décalogie de Dark Fantasy dans la veine de la Compagnie Noirede Glen Cook. Reaper’s Gale, le septième et dernier volume paru lui est d’ailleurs dédié.  The city was a mess. Riots and earthquakes and Moranth munitions. Lostara Yil began to realize that, if the arrival of the Bonehunters signified anything, it was the promise of a return to order, a new settling of civilization, of laws and, ironically of peace.          ... [Lire la suite]
Posté par efelle à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]