15 avril 2008

House Harkonnen de Brian Herbet et Kevin J. Anderson

Second épisode de la trilogie se passant avant le Dune de Frank Herbert.L’essentiel de l’action tournera autour de la Maison Atréide ainsi que marginalement autour de celles des Harkonnen dans une ambiance de tragédie grecque. Malheureusement, l’intrigue est laborieuse et les anecdotes révélées dans le tome précédent assénées à de multiples reprises. Côté grotesque on n’est pas en reste avec un Bene Gesserit toute puissant et le centre de formation de Ginaz totalement anachronique. D’ailleurs tout ce qui se ... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 avril 2008

Les murailles de Jéricho d’Edward Whittemore

Stern est mort et avec lui son idéal d’un Moyen Orient en paix… Les murailles de Jéricho couvrent la création d’Israël au conflit libanais des années 80. Les joyeux délires du Codex du Sinaï et de Jérusalem au Poker sont terminés, place à l’amertume dans la droite ligne d’Ombres sur le Nil. Quoi qu’il en soit Whittemore porte encore en lui un rêve, un espoir fou. Et de la même manière qu’un juif, un musulman et un chrétien se sont retrouvés autour d’une table dans Jérusalem au Poker, trois sages vieillards chacun... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2008

Ombres sur le Nil d’Edward Whittemore

Si vous avez fait un aussi long voyage pour venir jusqu’à moi, c’est parce que vous souhaitiez que je travaille pour vous. Mais où cela, je me le demande ?Au Moyen-Orient.Ah oui, j’en ai entendu parler. Une région aussi sèche que celle-ci, parait-il, mais bien plus présente dans les livres d’histoire. Et où au Moyen-Orient, je me le demande ?Au Caire.Ah oui, j’en ai aussi entendu parler. Cela se trouve dans l’antique terre des pharaons, un endroit que l’on dit peuplé de pyramides, de momies et... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mars 2008

Jérusalem au Poker d’Edward Whittemore

Nous sommes ensablés dans le lieu et le moment, mais pas lui. Nous nous efforçons de croire, mais lui, il croit, et ça fait toute  la différence. Nous sommes assis à Jérusalem, mais lui, il est vraiment là-haut, au sommet de cette montagne qu’est la Ville sainte. Et vous n’allez pas me dire avachi comme vous l’êtes dans votre fauteuil, que vous ou moi avons une hauteur de vue supérieure à la sienne, pas vrai ? Ballon ou pas ? Trafic d’armes ou pas ? Poker ici ou poker là-bas, est-ce que ça a une quelconque... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mars 2008

Dune : House Atreides de Brian Herbert et Kevin J. Anderson

Bon et bien la preuve est faite quand c’est en anglais, je lis moins vite… J’avais entendu beaucoup de mal de cette série produite par le fils de Frank Herbert et encore plus sur celle concernant le Jihad Butlérien.Finalement l’avis de Nicolas et les débats de l’Atelier de Culture SF m’ont incités à franchir le pas, en anglais la traduction présentant apparemment quelques défauts.  L’intrigue repose essentiellement sur l’accession au pouvoir de Shaddam IV, ce qui avec les manigances de son... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mars 2008

Le codex du Sinaï d’Edward Whittemore

Dans tous les cas, notait humblement l’aveugle, les hommes tendent à devenir des fables et les fables des hommes, tant et si bien qu’en fin de compte, il importait sans doute peu qu’il évoquât le passé ou le futur. En fin de compte, cela devait revenir au même.  Le codex du Sinaï est une fresque étrange, émaillée de personnages improbables, fantastiques…Gérard Klein qualifie le roman d’inclassable comme quelques œuvres parmi lesquels se trouve Lewis Carroll, Neal Stephenson et Umberto Eco. Personnellement,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

23 février 2008

La Porte d’ivoire de Robert Holdstock

Suivi de La Femme des neiges Pour la première fois de ma vie, j’avais éprouvé la sensation qui, j’en étais convaincu, avait initialement attiré la curiosité de mon père. Les rencontres avec d’étranges silhouettes avaient constitué une large part de mes années d’enfance ; mais jamais cette impression d’être attiré, retourné, examiné, approché, étudié et enfin expulsé dans la réalité de  la neige.Huxley n’avait jamais véritablement partagé avec autrui ce qu’il connaissait du royaume sauvage par delà les lisières. Il nous... [Lire la suite]
Posté par efelle à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 février 2008

Caliban de Tad Williams

Précédé de La Tempête de William Shakespeare. Prospero, duc de Milan a été spolié de son domaine par son frère Antonio avec l’appui d’Alonzo, roi de Naples. Abandonné avec sa fille, Miranda, en pleine mer dans un frêle esquif, ils échoueront sur un îlot. Sur place, Prospero se rang maître du difforme Caliban et de l’esprit Ariel.Caliban deviendra le souffre douleur d’Ariel et le serviteur de ce petit monde. L’esprit pour sa part sera l’instrument de la vengeance de Prospero. Convoquant une tempête, il échouera le navire royal... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2008

Le Passe-broussaille de Robert Holdstock

Cela faisait six ans qu’on avait retrouvé le corps d’Alex. Six longues années, six années vides. Il se souvenait encore du puissant remugle de la forêt, tandis qu’il avançait à pas lourd, avec les policiers, au milieu des fougères et des fondrières. Le ciel était bouché et une pluie morne et déprimante tombait. L’humidité sous les arbres, était étouffante. On n’entendait que le bruit de leurs chaussures écrasant les débris végétaux : sinon, pas un son au monde. Un groupe solennel d’hommes s’était tenu autour de la... [Lire la suite]
Posté par efelle à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2008

Les baladins de la Planète Géante de Jack Vance

Certaines décisions s’imposaient. Par sa venue, il avait prouvé à Ashgale la futilité de ses minables tromperies ; mais devait-il continuer, tenter de gagner l’invitation à Mornune ? Réussir serait agréable, mais l’échec amer… bien qu’il n’éprouve aucune envie d’effectuer le long voyage vers l’amont jusqu’au lac Insondable.Il prit sa décision. Il allait participer au concours, mais de façon détachée, sans trop y croire. Son principal rival étant Garth Ashgale, bien entendu, deux méthodes pour l’emporter s’offraient :... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :