01 décembre 2015

Le mystérieux Docteur Cornélius de Gustave Le Rouge, Episodes 13 et 14

  La roue tourne de plus en plus en faveur des honnêtes gens et les seigneurs de la Main Rouge à défaut d'être démasqué sont soupçonnés... Episode 13 - La fleur du sommeil Le professeur Bondonnat ayant profitant des revers de la Main Rouge s'est donc évadé de l'île des pendus, malheureusement avant que ces amis ne la prennent d'assaut. Il rallie la civilisation sur l'île de Basan, sous administration japonaise, mais là se retrouve la victime d'un voleur mystérieux et insaisissable. Le reste de la matinée, M. Bondonnat fut... [Lire la suite]
Posté par efelle à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2015

Docteur Rat de William Kotzwinkle

-  Vous n'êtes que des prototypes, frères rats ! Ne comprenez-vous pas ce que cela signifie ? Un prototype n'a pas de sentiments, n'a pas de pensées. L'homme a le droit de nous manipuler, de nous affamer, de nous couper la queue. Parce que c'est la Loi ! N'avez-vous donc pas lu saint Thomas d'Aquin ? Les animaux n'ont pas d'âme. Docteur Rat est un rat de laboratoire, castré puis envoyé inlassablement parcourir un labyrinthe il a sombré dans la démence, le tout accompagné d'un syndrôme de Stockholm... Depuis Docteur Rat arpente... [Lire la suite]
Posté par efelle à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2015

Burma Banshees de Hugault et Yann

Karachi - 1944, Angela McCloud, membre du Woman Air Service Pilot, est chargée d'une mission de transport vers Kuming ainsi que par la même occasion d'inspecter la chaîne logistique de l'Air Force. Le trajet a travers l'Imalaya, en compagnie d'un pilote désoeuvré, tourne court suite à une rencontre avec un patrouille japonaise. Angela est contrainte de se déroutée vers une base aérienne avancée dans la jungle birmane. Son dakota hors d'état de voler, elle devra se faire une place parmi l'univers très misogyne de l'Air Force. ... [Lire la suite]
Posté par efelle à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2015

Le mystérieux Docteur Cornélius de Gustave Le Rouge, Episodes 11 et 12

  Episode 11 - Coeur de gitane La Revanche, le puissant navire affrété par Fred Jorgell pour prendre d'assaut l'île des pendus est paré et a pris la mer. Malheureusement pour ses passages, la traversée des plus agitée du fait de la nature de l'équipage. On voit combien avaient été terribles les conséquences de la trahison d'Edward Edmond ; sur cent cinquante hommes de l'équipage, cent vingt appartenaient à la Main Rouge. Comme Slugh l'avait dit à Cornélius quelques heures avant le départ, il n'aurait qu'un geste à faire,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2015

Le mystérieux Docteur Cornélius de Gustave Le Rouge, Episodes 9 et 10

Alors donc la roue tourne pour la Main Rouge mais ces trois chefs n'ont pas dit leur dernier mot, dommage que Gustave Le Rouge tire quelque peu à la ligne au moins avec le premier de ces deux épisodes. Episode 9 - Le cottage hanté Tandis que les fonds de Fred Jorgell sont employés pour bâtir une navire à même de mettre à bas l'île des pendus et délivrés le professeur Bondonnat, les protagonistes tournent quelque peu en rond retrouvant des alliés croisés précédemment et les ajoutant à leur quête. Baruch de son côté succombre à ses... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2015

Batman Des ombres dans la nuit de Jeph Loeb et Tim Sale

Recueil de plusieurs récits de l'homme chauve souris par les auteurs de The Long Halloween et Dark Victory. Les trois premiers reprennent la thématique d'Halloween surtout Peurs, sans doute le plus réussi des trois, qui oppose Batman à l'épouvantail et au doute. Alors, que le psychopathe lui mène la vie dure, Wayne noue une idylle qui lui donne envie d'autre chose, de jeter l'éponge. Une histoire cruelle et bien menée, même si assez classique, qui se dévore. Un excellent moment. Folies met en scène le Chapelier Fou et la fille... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2015

Le petit déjeuner des champions de Kurt Vonnegut

A l'approche de mon cinquantième anniversaire, j'avais été de plus en plus furieuxet perplexe face aux décisions idiotes que prenaient mes concitoyens. Et puis j'avais soudain fini par les prendre en pitié, car j'avais compris avec quelle innoncence et quel naturel ils se conduisaient de manière si abominable, avec des conséquences si abominables : ils faisaient de leur mieux pour vivre comme les personnages qu'on rencontrait dans les histoires. Voilà pourquoi les Américains se tiraient si souvent dessus : c'était un procédé... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 novembre 2015

Trois oboles pour Charon de Franck Ferric

Le nautonnier repousse sa capuche et en sort une caboche fripée et totalement glabre, veinée des stries maladives, qui fait songer à une figue gâtée et ratatinée, passé à la chaux. Ses oreilles déchiquetées ont l'air d'avoir été rongées par des rats, et l'ombre sous ses yeux noirs a recueilli tout l'abattement de leur propriétaire pour y dessiner la topographie de deux fosses miniatures. Il tend sans enthousiasme une longue main pâle et calleuse, griffue d'ongles interminables. Dans sa paume flétrie ouverte, il y a des signes tracés... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2015

Transmetropolitan Année quatre de Warren Ellis et Darick Robertson

Comment définir Spider Jerusalem, l'anti héros de Transmetropolitan ?  En reprenant la préface de Darren Aronofsky tout simplement :"Dès les premiers mots, j'avais compris : vulgarité + rage + révolution + cynisme + drogues + clopes + vérité + justice - retenue = Spider Jerusalem." Dans cette quatrième année, le journaliste remonté et traqué rebondit et titille le président en place en mettant en évidence ses petites magouilles. Las, plutôt que de gêner le politicien psychopathe, celui lui ôte toutes inhibitions et les... [Lire la suite]
Posté par efelle à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2015

Abattoir 5 ou la croisade des enfants de Kurt Vonnegut

S'il est tellement succinct, confus et discordant, mon cher Sam, c'est qu'il n'y a rien de raisonnable à dire d'un massacre. Tout le monde est censé mourir pour ne plus jamais désirer ou affirmer quoi que ce soit. Tout se doit d'être silencieux au lendemain d'une boucherie, et l'est en fait, les oiseaux exceptés. Que chantent donc les oiseaux ? Ce qu'on peut chanter à propos d'un carnage, des choses comme "Cui-cui-cui ?" Récit du carnage de Dresde, vécu par Kurt Vonnegut alors prisonnier de guerre. Comme ainsi au second chapitre,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 20:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]