03 septembre 2016

103e escadrille de chasse de Seiho Takizawa

Ce manga propose de suivre Yoshio Matsumoto en Nouvelle Guinée de 1943 à 1945 : du statut de jeune pilote tout juste formé à celui de vétéran aguerri dans un conflit de plus en plus en défaveur des forces du Japon. Alternant discussion au sol et missions aériennes, le récit reste orienter vers les amateurs d'aviation, les explications techniques complétant les moments de bravoure. Quoi qu'il en soit le récit est prenant et la conclusion bien amenée sonne juste. Un bon moment.
Posté par efelle à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2016

La quête de l'Oiseau du Temps : Chevalier Bragon de Le Tendre, Loisel et Mallié

Chevalier Bragon fait suite à La voie du Rige et reprend l'action au terme de l'apprentissage de Bragon. L'élève finit par dépasser le maître mettant un terme à la formation, sans pour autant que Bragon ne cerne totalement la personnalité du Rige. Le respect de l'un étant à la hauteur de l'orgueil de l'autre, deux traits de caractères qui donneront lieu à des évènements mythiques. Ensuite le soufflé retombe quelque peu, avec l'intrigue principale qui reprend de plus avec cette secte sanguinaire qui gagne inexorablement en... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2016

Sandman, volume 6 de Neil Gaiman

Le grand chambardement suggéré dans La Fin des mondes (dans le volume 5) est arrivé, l'enfant de Lyta Hall est enlevé et cette disparition déclenche un enchaînement de réactions qui vont ébranler le songe. Cet arc narratif, Les bienveillantes, est sans nul doute le plus ambitieux de la série. Gaiman convoque pour ce qui ressemble à un final, la plupart des personnages marquants des tomes précédents.  Devant assumer ces actes passés, le maître des rêves se voient contraint de payer le prix fort et ce malgré ses tentatives de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 13:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 août 2016

Audience captive d'Ann Warren Griffith

  Un média publicitaire a créé le spot émanant de chaque produit... A l'heure dite, en audio, le paquet de cigarette incite à en griller une, les gâteaux à être consommés... Pas une minute sans être matraqué. Mais pour Fred Bascom, cadre important de ce média, sans cesse à la conquête de nouveau marché, l'enfer commence par la libération de prison de sa belle-mère. Libéré après avoir purgé sa peine pour port de bouchon auditif... Une telle réactionnaire sera difficilement supportable pour un homme dans sa position. L'enfer... [Lire la suite]
Posté par efelle à 20:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
31 juillet 2016

Le Choix de Paul J. McAuley

  Au moment où l'humanité est arrivée dans une impasse industrielle et économique, une ligue d'extra-terrestre est arrivée à la rescousse. Moyennant des concessions de droit sur le système solaire ou la vente de biens culturels, les nouveaux venus ont procédés à des transferts de technologie, ouverts des nouveaux mondes à l'humanité ou loués leur équipement pour résoudre certains problèmes insolubles pour les humains. Lucas est le fils d'une ancienne activiste anti extra-terrestre à l'agonie. Assurant à lui seul la survie de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 10:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2016

Cookie Monster de Vernor Vinge

  Dixie Mae commence sa première journée dans le centre d'assistance clients de Lotsa Tech, une entreprise à la pointe de la technologie quand un de ses collègues reçoit un curieux message l'impliquant... Assez caractérielle, elle entend bien trouver qui est à l'origine de cette mauvaise blague, un peu trop personnelle à son goût. Commence alors pour elle un périple à travers le campus de Lotsa Tech, véritable voyage de l'autre côté du miroir. Difficile d'en dire plus sans dévoiler le coeur de l'intrigue, Vernor Vinge livre... [Lire la suite]
Posté par efelle à 16:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 juillet 2016

Les coucous de Midwich de John Wyndham

L'aube du 27 se leva sur un ciel poisseu, trempé de nuages pareils à des haillons qui laissaient comme à regret passer une lumière gris sale. Cependant à Oppley et à Stouch, les coqs chantaient et d'autres oiseaux saluaient le jour le plus mélodieusement. Tandis qu'à Midwich tous les oiseaux étaient muets. Midwich est une petite bourgade anglaise sans grand intérêt jusqu'au jour où un évènement l'isole complètement, plongeant dans un profond coma tous les êtres vivants... Une fois la situation revenue à la normale, l'évènement est... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 juillet 2016

Un chant de pierre d'Ian Banks

  Dans cette barbarie sans distinction qui baigne tout, ce qui se dresse avec fierté s'expose à l'anéantissement, comme le cri rageur ne fait qu'attirer plus promptement les mains à la gorge, qu'elles y étouffent ce filet d'air par lequel nous nous agrippons à la vie, par lequel elle nous nourrit. En ces temps sans frein, la seule manière de subsister passe par la banalité et l'absence d'éclat ; par l'uniformité, si ce n'est par l'uniforme, tout comme cet essaim de réfugiés dans lequel nous avons tenté de nous fondre. Parfois... [Lire la suite]
Posté par efelle à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2016

A vol d'oiseau de Craig Johnson

Tandis que Walt et Henry cherchent un lieu au superbe panorama pour y tenir la cérémonie de mariage de Cady, ils voient une femme tomber d'une falaise. La malheureuse est décédé mais son fils de quelque mois qu'elle tenait dans ses bras est indemne. Arrivé en trombe à l'hopital, Walt se retrouvera mêlé à l'affrontement récurent qui oppose Henry à Lolo Long la nouvelle chef de la police tribale. Une fois les quiproquo levés, Walt se retrouvera en adjoint et conseiller officieux de la jeune femme, vétéran d'Irak mais policière... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2016

Umezawa de Hokusai

  Petit complément à mes derniers achats en matière de puzzle, cette petite distraction de trente pièces est agréable à assembler et occupe quelques minutes. Quant à l'oeuvre, c'est aussi une de mes préférées parmi celles de Hokusai.  
Posté par efelle à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]