04 octobre 2014

Faillir être flingué de Céline Minard

Dans les jours qui suivirent son dépouillement, Gifford décida d'accepter la vie qui lui avait été rendue sous l'aspect d'un litre d'eau dans un chapeau sale. D'honorer et de craindre la messagère, de suivre son enseignement, d'oublier sa propre histoire, de revenir au monde enfin, depuis le début. La plaine américaine encore sauvage, aux abords d'un bourg se résumant à une poignée de boutiques en dur et un village de toile, des individus épars connaissent quelques aventures, se croisent, s'entraident ou s'affrontent avant de se... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2014

Les rois des sables de George R. R. Martin

Recueil composé de nouvelles écrites à la fin des années 1970, Les rois des sables laisse transparaître le talent de George R. R. Marin et annonce le très réussi Riverdream et Le Voyade de Haviland Tuf. Par la croix et le dragon met en scène une église catholique à l'échelle galactique, luttant pour se maintenir et écraser les hérésies qui se forment sur des mondes lointains. L'agent envoyé éradiquer une hérésie épique glorifiant un Judas, maître des dragons, sera confronté à une remise en cause de sa foi. Une interrogation... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 septembre 2014

La Tour de guet d'Ana Maria Matute

  J'avais coutume de préparer ma couche dans la partie la plus obscure et la plus froide de la tour, au-dessus des cachots, cet endroit étant le seul dédaigné par les autres. J'entendais en hiver l'eau courir sur les pierres, et le froid et l'humidité me faisaient sans cesse frissonner. Mais c'était là ce dont je disposais de mieux puisque toute autre place se trouvait en général occupée et défendue à grand renfort de bourrades par les guerriers vagabonds, courtisans de mon père. J'eus la chance - ou peut-être la férocité de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2014

Transmetropolitan Année deux de Warren Ellis et Darick Robertson

Tout va mal pour Spider Jerusalem : le succès, la renommée et l'affection de la population, un comble quant on ne fonctionne véritablement qu'à la haine... Heureusement, son éditeur lui impose sa nièce en tant que nouvelle assistante... Mais la haine et l'excellence iconoclaste viendront principalement de la campagne pour les présidentielles. Si le sortant est la bête noire de Spider, ce dernier découvrira que le challenger ne vaut pas mieux. Un constat qui lui coûtera beaucoup car Spider n'est qu'un amateur en matière de cynisme... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2014

La Route de la conquête et autres récits de Lionel Davoust

"Ultimement, nous apportons la lumière ; nous ne soumettons pas. Prenez garde à ne jamais perdre de vue cette différence. Ou bien vous terminerez comme ce centenier stupide trop heureux de se défouler sur un troupeau d'animaux sans défense. Nous ne venons pas faire ployer ces gens, nous faisons d'abord appel à leur raison. Toujours. C'est quand la raison est sourde que nous devons prendre la décision de les guider, et oui, par la force si nécessaire - mais c'est toujours pour leur bien, lieutenant. Pour leur bien. Me comprenez-vous... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
08 septembre 2014

La Volonté du Dragon de Lionel Davoust

Krell leva brusquement les yeux de l'assiette et lui adressa un regard perçant. "Je croyais que t'avais pas peur ?" L'aspirant eut un sourire gêné. "Ce n'est pas ça..." Il écarta les mains et les aplatit sur le garde-corps poissé de sel. "On est les gentils, non ? On civilise le monde... Et voilà qu'ils se préparent - qu'ils envisagent de mener un combat inégal... pour eux. Et moi, je suis aux premières loges. Ca paraït iréel. Absurde. - Tu sais, parfois les gens aiment pas se faire envahir. Après des mois d'efforts... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 septembre 2014

Les vaisseaux d'Omale de Laurent Genefort

- Oh, dit Ipis en portant la main à ses lèvres. C'est vrai que vous, les Hodgqins, ne nommez pas vos machines. Eh bien, je pense que nous baptiserons celle-ci pour l'occasion. - Un rituel, analysa Liehwand. Vous, les Humains, avez l'air d'y être très attachés. Personnaliser vos moyens de transport concourt probablement à vous attirer les faveurs du sort et croire ainsi que vous aurez moins d'accidents de voyage. - Rien de tel qu'un Hodgqin pour briser la magie du moment... Dernier roman en date du cycle, Les vaisseaux d'Omale... [Lire la suite]
Posté par efelle à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2014

D de Ayrolles, Maïrona et Leprévost

  Il y a deux ans de celà, Gromovar avait attiré mon attention sur la série D avec Alain Ayrolles au scénario. Une relecture de Dracula avec en invité un alter ego de Richard Burton, le troisième et dernier tome étant finalement paru cet été, j'ai pris mon billet pour ce Londres de la fin du XIXeme siècle. Tome 1 : Lord Faureston Tout commence avec la quête de Richard Drake pour trouver le financement de sa prochaine expédition, sa rencontre à une soirée avec la jolie Catherine Lacombe qui malheureusement pour Drake tombera... [Lire la suite]
Posté par efelle à 13:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 août 2014

Sandman, Volume 1 de Neil Gaiman

A la fin des années 80, Neil Gaiman (accompagné par toute une succession de dessinateurs, six pour ses seize premiers épisodes) s'est vu proposé par DC de relever le personnage du Sandman... Depuis, cette BD est devenu un mythe, un buzz persistent dont j'ai beaucoup entendu parler sans franchir le pas, rebuter par le trait et la longueur... Une chronique de Nébal m'a fait changé d'avis et fondre sur cette série d'intrégrale.   Préludes et Nocturnes, épisodes 1 à 9 1916, un mage anglais en quête d'immortalité à tenter... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 août 2014

La vie sexuelle de Lorenzaccio de Catherine Dufour

Sur une brocante Catherine Dufour a déniché une version collège des années 1950 de Lorenzaccio d'Alfred de Musset : la censure de l'époque n'a rien laisssé quasiment du texte originel. Pourquoi ? Parce que l'oeuvre est pleine de stupre... Dans ce petit texte, Catherine Dufour nous narrera rapidement l'intrigue et ses scène marquantes, les commentant avec son style inimitable. En fait, Lorrenzaccio ne parle quasiment que de sexe. Et quand il ne parle pas de sexe, il parle de violence. Une violence désinvolte et cruelle de grand... [Lire la suite]
Posté par efelle à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :