26 septembre 2015

Nous allons tous très bien, merci de Daryl Gregory

  Des expériences traumatisantes tout droit sorties de films d'horreur, voilà ce qu'ont vécu les patients réunis en thérapie par le Docteur Jan Sayer. Victimes sauvées in extremis ou vainqueurs de la bête, ils n'en sont pas sortis indemnes loin de là... Les autres ? Pas question qu'Harrison s'aventure sur ce terrain. D'après ce que lui avit dit Jan, tous avaient subi des expériences traumatisantes plus ou moins similaires, et tous y avaient survécu. Si les autres avaient traversé une fraction des saloperies que Harrison avait... [Lire la suite]
Posté par efelle à 10:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 septembre 2015

Sandman volume 4 de Neil Gaiman

Ce quatrième recueil s'ouvre sur deux histoires sans lien avec l'arc principal à savoir La peur de choir, récit assez convenu sur les affres du créateur et Le parlement des freux un récit à tiroir, très bien mené revenant sur quelques personnages déjà croisé, avec pas mal d'humour. Ensuite vient Le Chant d'Orphée, explicitant un récit précédant et livrant une interprétation horrifique du mythe d'Orphée. Un très bon moment et un prologue habile pour l'arc Vie Brèves. Dans ce dernier, alors que le Rêve se laisse aller suite à un... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 septembre 2015

Neverhome de Laird Hunt

Je partirais et il resterait. Il fallait que l'un de nous reste à s'occuper de la ferme et que l'autre parte, et c'était lui et c'était moi. Nous étions à peu près de la même petite taille mais lui était fait de paille et moi d'acier. Chaque hiver il était frappé de migraines alors que, de toute ma vie, je n'avais connu la grisaille d'un seul jour de maladie. Il n'y voyait pas trop loin ; moi je fermais un oeil et d'un coup de fusil j'arrachais les oreilles d'un lièvre à cent cinquante mètres. Il tournerait les talons à la moindre... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2015

Molosses de Craig Johnson

J'avais du mal à obtenir une réponse claire de la part du petit-fils et de son épouse : pour quelle raison leur grand-père s'était-il retrouvé attaché au bout d'une corde de nylon de 35 mètres de long au pare-chocs arrière de l'Oldsmobile Toronado de 1968 ? Je regardai fixement le klaxon et posai mon front sur le bord de mon volant. Alors qu'un hiver particulièrement rude frappe Durant et que Walt Longmire est rattrapé par les séquelles de ses précédentes aventures, le voilà confronté à un fait divers des plus pittoresques le... [Lire la suite]
Posté par efelle à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 septembre 2015

Le chateau des étoiles - 1869 La conquête de l'espace -volume 2 d'Alex Alice

Suite directe du premier volume, nous retrouvons Louis III de Bavière, les trois enfants et le professeur Dulac à bord de l'éthernef lancée pour échapper aux agents prussiens. Rapidement, des tensions apparaissent entre le souverain et Dulac, le premier voulant se lancer dans l'espace tandis que le second se contenterait d'une brève incursion... Un sabotage découvert trop tard, tranchera le désaccord et les aventuriers se retrouveront en très mauvaise posture quelque part entre la Terre et la Lune... Aventure scientifique... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2015

Dark Horse de Craig Johnson

  Je quitta la route asphaltée pour un chemin de terre parallèle aux voies de chemin de fer et garai la voiture de location dans l'ombre d'une usine abandonnée sur laquelle on lisait LE MEILLEUR DE L'OUEST, mais peut-être n'était-ce plus vraiment le cas. Il était vrai qu'ils avaient changé le nom de Suggs en Absalom pour relever la réputation de la ville, faire oublier son passé douteux, mais je ne pouvais m'empêcher de penser que, sous un nom ou sous un autre, cette ville survivait depuis longtemps par miracle, et que le... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2015

Barrière mentale de Poul Anderson

  Raidi, dans la lueur irréelle du clair de lune, le lapin se rappela la grille du piège en train de tomber. Il poussa un faible cri aigu de terreur. Car la grille était là, solide et sombre, comme un rempart le séparant de la forêt bruissante. Et cependant, il y avait eu un moment où elle avait été en haut, avant de se retrouver ainsi en bas. Et la perception de cette dualité, l'idée conjuguée de ce qui avait été et de ce qui était désormais, constituait pour le lapin une sensation jamais expérimentée. Et suite à un... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 septembre 2015

Bastard Battle de Céline Minard

  Ainsi passait notre temps. Plus le gain était maigre, plus l'art était cruel. 1437, la troupe du batard Aligot de Bourbon s'empare de la ville de Chalons et la met à sac sans retenue. Un clerc errant, ivrogne et habile à manier le bâton assiste à la scène en spectateur quand tout droit sortie des tréfonds de l'église quelqu'un sème le trouble au sein de ce petit massacre bien organisé. Les donjons sont plein de secrets passages, je le says. J'allais pour y voir quand un drille du bastard nommé Pochon Laumières sortit tout... [Lire la suite]
Posté par efelle à 14:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 août 2015

Géants de Rosinski et Van Hamme

Shaïgan ne se voit plus en pirate et l'arrivée d'un prisonnier issu du passé de Thorgal n'arrange pas les affaires de Kriss de Valnor. Elle tente un dernier coup mais celui ci est déjoué par Shaïgan / Thorgal qui prend conscience de sa situation. Il tentera de fuir la fureur de Kriss et de ses sbires mais acculé finira aux pieds de Freya. Cette dernière lui offre la possibilité de récupérer sa mémoire et son destin en échange d'une quête dans les terres des géants. Si l'histoire est intéressante la réalisation l'est moins,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2015

Le royaume des Devins de Clive Barker

Rien ne commence jamais. Il n'existe aucun instant initial ; aucun mot ni aucun endroit d'où cette histoire ni aucune autre puisse jaillir. Les fils qui tissent un conte peuvent toujours être retracés jusqu'à un conte plus ancien et jusqu'à ceux qui l'ont précédé ; même si les relations semblent de plus en plus ténues à mesure que s'estompe la voix du conteur, car chaque époque exige que le conte soit dit comme s'il était son oeuvre. Tout commence par Calhoun Mooney courant dans Liverpool après un des pigeons voyageurs primés de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]