14 mars 2017

Un pont sur la brume de Kij Johnson

Un monde où les océans et les fleuves sont couverts d'une épaisse brume corrosive, une substance abritant sa propre faune improbable, mystérieuse et mortelle. La traversée des fleuves est possible sur des embarcations adaptées mais leur navigation relève de l'art et est réservée à des familles dont les membres ont une espérance de vie courte, la brume traitresse finissant par avoir le dessus... Malgré tout les territoires sont unis et administrés par un empire centralisé. Une organisation ambitieuse jetant des ponts sur la brume... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 janvier 2017

Manesh de Stefan Platteau

Une querelle d'héritage dans les cîmes du pouvoir au sein du Royaume a dégénérer en guerre civile teintée de guerre de religions. Les territoires sont ravagés par le conflit, les populations massacrées... L'audacieux capitaine Rana, à la tête d'une petite bande comptant le barde narrant ce récit, a été envoyé en quête du Roi-diseur par sa suzeraine. L'objectif étant d'obtenir du légendaire sage, une solution au conflit, en faveur des rebelles... Par-delà, les lignes loyalistes, la petite troupe remonte le fleuve loin dans le nord,... [Lire la suite]
Posté par efelle à 21:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 novembre 2016

Les contrées du Rêve de H.P. Lovecraft

  Mais l'étoile Polaire, elle n'a pas bougé d'un iota dans la voûte noire. Elle continue de briller d'un air mauvais en clignant hideusement, semblable à un oeil dément qui s'efforcerait de transmettre je ne sais quel étrange message, et qui aurait tout oublié, sauf qu'il avait autrefois un message à transmettre. J'arrive parfois à dormir, quand il y a des nuages. Nouvelle traduction par David Camus des nouvelles de Lovecraft portant sur le rêve et les Contrées du Rêve. Les textes agencés par le traducteur conduisent à... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 mai 2016

Le régiment monstrueux de Terry Pratchett

  Vous prenez une poignée de gens qui n'ont pas l'air différents de vous et moi, mais quand on les réunit tous, on obtient ce type de fous furieux affublés de frontières et d'un hymne national. La Borogravie est en guerre, une de plus, pour ce pays pauvre perdu dans ses montagnes au milieu de nulle part. Le conflit ayant conduit à la destruction du tours du clac, Ankh-Morpork a envoyé une délégation diplomatique pour suivre le conflit, en la personne du Duc Sam Vimaire. Par ailleurs, Guillaume Des Mots du journal Le... [Lire la suite]
Posté par efelle à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2016

Le dragon du roi squelette de Serge Brussolo

Toujours au service de Massalian, Shagan et Junia escortent le convoi chargé de livrer la dernière création du magicien forgeron. Mais la route vers la cité de Kromosa est pavé d'embûches et le roi squelette revient à l'assaut en levant les morts contre Massalian. Ce dernier envoie, Shagan et Junia en éclaireur grâce à un aérostat de fortune. Le duo devra se dépêtrer dans Kromosa pour joindre le roi et obtenir des renforts. Las, la cité de Kromosa vie dans l'ombre d'un dragon, paralysé en vol par un magicien, et sombre peu à peu... [Lire la suite]
Posté par efelle à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2016

La Mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé

En sa capitale de Massaba, Tsongor, roi par ses propres mains, s'apprête à marier sa fille au prince d'un royaume voisin... Le jour même des festivités, Sango Kerim surgit du désert à la tête d'une vaste armée de nomades. Elevé en fils par Tsongor, il était partit au loin pour se tailler une réputation et pouvoir revendiquer la main de Samilia, au nom d'une lointaine promesse faite par cette dernière au cours de leur enfance commune. Bien évidemment Kouame, le fiancé, n'entend pas se voir priver de sa promise. Quelque soit le parti... [Lire la suite]
Posté par efelle à 14:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2016

Le bois Duncton de William Horwood

Brin-de-fougère fut élevé à l'ouest du bois, là où la peur était un vilain mot et le sang versé (pourvu que ce fut celui d'autrui) une occasion de se réjouir. Les taupes de ce côté-là étaient brutales, et Teigneux la plus brutale de toutes. Cela signifiait que les enfants de sa compagne avaient beaucoup à souffrir, tant en matière de combats que de brimades, d'attaques surprises, et plus généralement de mauvais traitements. Les jeunes y apprenaient l'art de la défense et de l'agression à l'école la plus dure de tout Duncton. Le... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 août 2015

Le royaume des Devins de Clive Barker

Rien ne commence jamais. Il n'existe aucun instant initial ; aucun mot ni aucun endroit d'où cette histoire ni aucune autre puisse jaillir. Les fils qui tissent un conte peuvent toujours être retracés jusqu'à un conte plus ancien et jusqu'à ceux qui l'ont précédé ; même si les relations semblent de plus en plus ténues à mesure que s'estompe la voix du conteur, car chaque époque exige que le conte soit dit comme s'il était son oeuvre. Tout commence par Calhoun Mooney courant dans Liverpool après un des pigeons voyageurs primés de... [Lire la suite]
Posté par efelle à 18:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 juin 2015

Chasse Royale de Jean-Philippe Jaworski

Eh bien quoi ? Qu'as-tu donc, malgré tout, à faire grise mine ? Aurais-tu peur ? En ma présence, ce serait faire preuve de sagesse, mais je vois bien que ce n'est pas moi qui t'effraie. Tu regardes autour de toi ? Ce sont ces places vides, à tes côtés, qui te chagrinent ? Et ces banquettes autour de mon feu, hier occupées par mes compagnons, aujourd'hui désertées ? Serais-tu mal à l'aise de te retrouver en tête à tête avec moi, tandis que toute la halle, autour de nous, retentira bientôt du banquet ? Rassure-toi. Seuls, nous ne le... [Lire la suite]
Posté par efelle à 23:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2015

L'épée brisée de Poul Anderson

  Roman encensé (au-delà du raisonnable, même si l'impression sur sa propre oeuvre est manifeste) par Michael Moorcock, L'Epée Brisée aura mis du temps pour être traduite... Ce qui est dommage tant Poul Anderson use habilement de la mythologie nordique dans son récit, un texte bien plus marquant et puissant que son Trois coeurs, trois lions. A l'aube du Moyen-Age, Orm, un viking danois s'empare par la force d'un domaine anglais et massacre toute la famille en place à l'exception d'une femme qui lui échappe. Alors qu'Orm... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :