6

Suite aux actions efficaces d'Aillas, la paix règne aux sein des Isles Anciennes. A Lyonesse, Madouc, rejeton d'une fée échangée précocement avec Dhrun grandit à la cour de Casmir, qui la croit encore issue de Suldrun... Une jeune fille turbulente et espiègle dont les raisonnements proche d'un sandestin destabilise son entourage.

- Peuh ! marmonna Casmir déjà las de l'affaire. Ta conduite appelle clairement une correction. Tu ne dois plus jeter de fruit !

Madouc fit grise mineet haussa les épaules.

- Les fruits valent mieux que d'autres trucs. Je crois bien que Dame Desdea préfère les fruits.

- Ne jette pas d'autres trucs. Une princesse royale exprime plus gracieusement son déplaisir.

Madouc réfléchit un instant.

- Et si ces trucs venaient à tomber sous leur propre poid ?

Malmenée par ses demoiselles de compagnie et perturbée par la révélation de son statut officielle de batarde, Madouc partira en quête de son ascendance et finira par rencontrer la fée Twisk sa vraie mère... Cette révélation ne lèvera pas le mystère sur son mystérieux père mais redonnera du carburants aux intrigues de Casmir...

Tandis que Madouc fuguera une nouvelle fois pour des aventures rocambolesques dans la forêt enchantée de Trantevalles. A Lyonnesse, le père Umphred voit enfin l'opportunité de jouer sa partition.

Casmir se renfrogna.

- Bref, si je deviens chrétien, vous me communiquerez le nom de l'enfant de Suldrun.

Le père Umphred sourit.

- En essence, la question se présente bien ainsi.

Casmir parla avec un ton inquiétant.

- Vous êtes un sacré malin. Etes-vous jamais passé sur le chevalet ?

L'irréparable sera commis et Casmir mettra tout en oeuvre pour neutraliser la prophétie à propos de Dhrun... Les évènements se précipiteront et Madouc sera au coeur des évènements son esprit agile et son impertinence devenant le moteur de l'histoire.

Avec ce Madouc, Jack Vance conclut magistralement sa trilogie de fantasy. Son personnage principal est attachant, pure incarnation féminine du stéréotype du héros vancien intrépide et astucieux. On se suit  cette histoire avec un très grand plaisir et grâce à des fées ambivalentes, un troll libidineux, un ogre tricéphale, un poète vieillissant et le graal, on passe un très agréable moment.