img571

En sa capitale de Massaba, Tsongor, roi par ses propres mains, s'apprête à marier sa fille au prince d'un royaume voisin... Le jour même des festivités, Sango Kerim surgit du désert à la tête d'une vaste armée de nomades. Elevé en fils par Tsongor, il était partit au loin pour se tailler une réputation et pouvoir revendiquer la main de Samilia, au nom d'une lointaine promesse faite par cette dernière au cours de leur enfance commune. Bien évidemment Kouame, le fiancé, n'entend pas se voir priver de sa promise.

Quelque soit le parti à prendre, Tsongor voit qu'il est mauvais et décide d'annuler tout mariage pour Samilia et met fin à ses jours pour être délivrer de tout serment. A charge pour son plus vieux serviteur (et ennemi) et Souba, son plus jeune fils de mener à bien ses dernières volontés.

Bien évidemment, les deux prétendants ne renoncent à rien et bénéficient chacun du soutien d'un des deux princes héritiers, des jumeaux. Le conflit sera des plus violents...

A tous ces corps de braves que la vie avait quittés s'ajoutaient, en un amas putride, les cadavres de chevaux et les innombrables chiens de guerre qui s'étaient entre-déchirés et gisaient, les pattes en l'air, raidis dans la mort. Lorsque le combat cessa et que les deux armées remontèrent dans les collines, défaites, épuisées, trempées de sang et de sueur, on eût dit qu'elles avaient accouché, dans la plaine d'une troisième armée. Une armée immobile. Allongée face contre terre. L'armée des morts qui était née après dix heures de contractions sanglantes. L'armée de tous ceux qui resteraient à jamais dans la poussière de la plaine, au pied de Massaba.

Et tandis que les morts s'empilent, loin du conflit Souba continue d'arpenter le royaume et d'y faire édifier des tombeaux et le spectre de Tsongor  désespère en voyant passer devant lui, les âmes de ses proches tombés au combat... Bien que regrettant ses décisions, le fantôme ne peut faire fléchir son fidèle gardien et se voit contraint d'assister à l'effondrement de tout ce qu'il a édifié.

Au sein de son royaume antique fictif, Laurent Gaudé rejoue la guerre de Troie mais en donnant un rôle plus noble à Samilia, son Hélène locale, et mettant bien en exergue l'égo et la folie des princes qui s'affrontent. Théatral, grandiose et apre, La Mort du roi Tsongor est un excellent moment des plus marquants.