28 avril 2015

Il faudrait pour grandir oublier la frontière de Sébastien Juillard

La Bande pouvait rendre un Juif presque fou, parce que la peur enflait à chaque doute, quand elle n'en créait pas. Une peur du passé qui était la somme des erreurs, des fragilités. Des gestes fous, de ceux aussi qui répondaient aux ordres, mais qui salissaient les mains d'un sang égal. Alors Keren faisait la chasse aux siens. A peine se montraient-ils à la frontière qu'elle taillait dedans, au plus épais, toute féroce et effrayée qu'elle pût être dans ces instants. Elle refusait de laisser Gaza devenir cette angoisse qui poussait... [Lire la suite]
Posté par efelle à 19:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]