img320

Ce troisième volume du Sandman de Neil Gaiman, ne déçoit pas, explorant toujours plus avant le étranges territoires du rêve.

 

Thermidor, épisode 29

Une aventure d'une ancêtre de Constantine au temps de la Terreur, cette dernière devant soustraire une tête (déjà coupée) aux ardeurs de Robespierre. Sympathique sans plus.

 

Auguste, épisode 30

img321

 

Un terme de son existence, Auguste s'offre une journée en tant que mendiant, l'occasion pour lui de revenir sur sa relation avec Jules César... Sa rencontre avec le Sandman lui permettra de décider de l'avenir de l'empire romain et de ces dieux. Du grand Gaiman, subtil et excellent, un grand moment.

 

Trois septembres et un janvier, épisode 31

Défi lancé au Sandman par ses frères et soeurs, autour de la personne de l'excentrique Empereur des Etats-Unis, évocation réussi du San Francisco du XIXeme et surtout un texte très touchant, un très bon moment.

 

Le jeu de soi, épisodes 32 à 37

img322

Là, Gaiman décide de prendre son lectorat de base à rebrousse poils, en mettant en scène un ensemble de protagonistes féminines de la légère Barbie à l'inquiétante Thessaly, de la célibataire paumée au trans en passant par les lesbiennes en couple.  Quant à l'intrigue, il s'agit ni plus, ni moins de l'irruption dans le réel des rêves d'enfance de Barbie. Un grand récit sur la tolérance et la nécessité de grandir. Excellent et incontournable.

 

La chasse, épisode 38

Récit quasi médiéval, d'un jeune dépourvu de tout poursuivant inlassablement un rêve. Sympathique.

 

Zones floues, épisodes 39

Rencontre de personnalités, notamment le jeune Marco Polo perdu dans un désert où la réalité côtoit le rêve. Retour d'un personage déjà croisé dans le volume 1. Un bon moment

 

Le théâtre de minuit

Aventure dans les années 30, au temps où le Sandman est détenu par Burgess. Exploration érudite d'une sélection d'aristocrates britanniques. Etrange mais envoutante, un excellent moment qui change le regard qu'on pouvait avoir sur Burgess en tant que sorcier.

img323

 

Et pour conclure en bonus diverses illustrations, des entretiens passionnants portant sur Le jeu de soi et Les fleurs de l'amour une histoire autour du Désir.

Ce troisième recueil ne déçoit pas et donne envie de poursuivre la saga du Sandman.