img313

Deux section avaient ma préférence dans le journal : Votres Correspondant Permanent, sur la page de l'éditorial - c'était Ernie -, et La Rafle, qui était la contribution de Ruby au quatrième pouvoir.  Le Journal des communications radio y était transcrit et commenté par des rapports de police dans un style surréaliste. Il en résultait des phrases d'une profondeur remarquable, comme :"Un cochon a été repéré sur Crow Street, un agent dépêché sur place. Aucun cochon n'a été trouvé." Cette rubrique me procurait mon petit moment zen quotidien.

Wyoming, comté d'Absaroka, un territoire immense pour une population des plus réduite. Walt Longmire est le shérif local, se remettant doucement de la dépression qui a fait suite à la mort de son épouse et hanté par l'affaire, vieille de plusieurs années, du viol de la jeune indienne Little Bird, au jugement trop clément à son goût.

L'ambiance change brusquement que le meneur des violeurs est abattu en pleine nature, avec une munition des plus inhabituelles et sans doute tiré par un antique fusil de précision. Une douzaine de suspect capable d'une telle prouesse mais seulement une poignée doté d'un mobile dont le meilleur ami de Walt, Henry Standing Bear l'oncle de Little Bird. Même en disposant de l'aide des services fédéraux pour les analyses scientifiques, l'enquête s'avère difficile quand on ne dispose que de quatre policiers, dont un à temps partiel, en tout et pour tout.

- Nous avons placé une partie considérable de notre personnel sur cette affaire et nous faisons tout notre possible pour clore rapidement cet incident.

Qu'allais-je dire d'autre ? Que nous n'étions que trois personnes et demie, et que nous allions faire durer l'enquête aussi longtemps que possible, juste pour avoir quelque chose à faire ? Je redoutais le ronronnement monologique qui accompagnait ces déclarations publiques et je vivais dans la peur que ma bouche s'ouvre un jour et que la vérité en sorte. Jusque-là, cela n'était jamais arrivé ; c'était tout aussi inquiétant.

Alors que l'enquête piétine, un autre meurtre est commis. Pour Walt tout parr en sucette : de ses espoirs de vie sentimentale, aux  soupçons grandissant à l'encontre d'Henry, en passant par un de ses adjoints qui lorgne ouvertement sur sa place et cogne une épave alcoolisée tandis que l'autre compte partir pour un autre état.

Course contre le temps et les conditions météorologiques pour éviter un autre mort et la fin de sa carrière, la suite de l'enquête sera forte en vision mystique, moment de bravoure et dénouement poignant.

Avec Walt Longmire, Craig Johnson pose un personnage attachant et nuancé.

J'avais été élevé sur un ranch, mais grâce à mon père, l'attrait pour les armes m'avait échappé. A ses yeux, un fusil était un outil, pas une espèce de divinité foireuse. Les gens qui donnaient un nom à leur arme à feu l'inquiétaient, et moi aussi.

Cette première enquête dans le comté d'Absaroka est des plus prenante, tant par le contexte, les personnages que la philosophie des protagonistes, un très bon roman, fort, qui donne envie de lire les suivants.