01 décembre 2014

029-Marie de Franck Manuel

Au loin, à travers me hublot, une colonne de fumée s'élève dans le ciel. Un vaisseau. Quand on sait ce qui vit là-haut, autant rester en bas. Le métro passe à présent au-dessus d'une ancienne ville. 029-Marie se penche pour mieux voir les vestiges. Elle a toujours été fascinée à l'idée de ces restes de l'ancienne humanité, l'humanité polluante, puante, copulante, l'humanité des maladies, de la transpiration, des sécrétions. Comment pourrait-on vouloir revenir à ça ? Ces naturalistes doivent être complètement fous. Tout se relâche. ... [Lire la suite]
Posté par efelle à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]