img1246

Spécial Poul Anderson, un auteur défendu par les éditions du Bélial et relativement peu édité en France de son vivant...

Au niveau des nouvelles, ce numéro reprend deux nouvelles d'Anderson : Tout voyage s'arrête, récit sur un télépathe isolé dans notre société normale qui brule de retrouver son alter ego fémnin sentie au loin lors de ses pérégrinations, efficace, prenant, ironique, un excellent texte. In memoriam est l'illustration clinique des effets de l'entropie, une remise en perspectives de la place de l'homme dans l'univers, un très bon moment.

Sont aussi invités Jean-Marc Ligny avec RealLife 3.0, un texte sympathique sur la réalité augmentée mais à qui il manque un petit quelque chose dans sa conclusion pour totalement convaincre. De son côté Faits pour être ensemble de Ken Liu, extrapole sur le côté invasif des réseaux sociaux et l'exploitation des données personnelles par les sociétés qui les mettent à disposition. Efficace et excellent.

Après le cahier critique et Paroles de Libraire, le dossier Poul Anderson arrive avec plusieurs portraits de l'auteur, une interview, trois dossiers su chacun de ses grands cycles, un retour ses oeuvres de fantasy puis un guide de lecture. Bref un dossier complet des plus plaisants à parcourir.

Pour Scientifiction, Roland Lehoucq et Jean-Sébastien Steyer joue avec Godzilla (dans ses trois versions), rafraichissant.

On termine enfin avec Parôles de Nornes (les prix récents pour l'essentiel) et les sorties poches.

Bref un numéro bien rempli des plus agréables à parcourir.