img242

 

L'univers d'Anna Starobinets est dérangeant, si ses nouvelles les plus sages délivrent des ambiances absurdes kafkaïennes comme dans La Famille ou L'Agent, c'est dans le registre de l'enfance ou du poisseux qu'elle excelle.

Que soit dans Les Règles où l'on suis un gamin dévoré de troubles obsessionnels du comportement ou dans la novella Je suis la reine qui offre une vision dérangeante de l'adolescence (à moins que ce ne soit autre chose, mais chut....).

Quant au poisseux, si l'amas de sucrerie de la novella précédente n'est pas le point principal du récit, ce n'est pas le cas dans J'attends, une courte nouvelle sur la fascination engendrée par un plat trop longtemps remisé dans un frigo...

Enfin autre ambiance avec L'éternité selon Yacha où un mort vivant qui se porte comme un charme est confronté au cynisme et l'avidité mesquine de son entourage avant de rebondir.

Ce petit recueil s'avère donc des plus plaisants, ses ambiances poisseuses provoquant malaise et fascination, difficile de lâcher ce livre une fois lancé. Bref une bonne surprise et un bon moment. 

 

Une lecture effectuée dans le cadre du Challenge SFFF au féminin.

SFFF_au_feminin