img029

Second et a priori dernier volet de la série, Para bellum est le moment de tous les règlements de compte mais aussi de toutes les révélations : une partie de la génèse des vampires est révélée, de même que celle de nombre de protagonistes plus humains.

img028

Le récit est dense de même que ces haines millénaires. Les attaques fourbes fusent de toute part, avec comme un chien dans un jeu de quilles l'organisation des nemrods bien qu'hésitante devant tant d'opportunités.

Un tome plein de fureur et de révélations qui apporte une conclusion à l'histoire de Nosferatu. Un bon moment.

L'avis de Gromovar.