img980

Fin du VIIIe siècle, Ulf le Blanc pille le monastère de Jarrow s'emparant d'une relique. Mandaté par la Pape Léon, Charles roi des francs charge Björn le Beau, un svear en exil de récupérer la relique à n'importe quel prix. Ce dernier sautera sur l'occasion pour prendre sa revanche grâce à l'appui de mercenaires saxons et francs en plus des forces de son clan.

img982

Après avoir réduit le village svear qui l'a vu naître, il mènera son expédition par voie de terres à travers les domaines des Alfes. Ses esclaves nouvellement acquis devant lui permettre de payer son passage. Pendant ce temps, Charles doit faire face à une nouvelle révolte saxonne qu'il compte bien réduire brutalement.

img983

Les deux expéditions s'avèront plus mouvementés que prévus car un curieux personnages manipule son petit monde, tandis qu'un errant observe tout cela de loin.

img981

Mêlant histoire médiévale et fantasy scandinave, Sylvain Runberg narre une histoire assez sombre et désespérée de vengeance et de machinations divines. Les hommes, les alfes et les géants étant manoeuvrés tel des pions sur un échiquier à grande échelle. Le mélange passe plutôt bien malgré le côté interminable de l'avancée de la caravane de Björn. Le récit ne laisse aucune place au manichéisme, les francs étant aussi brutaux et expéditifs que les saxons, les svears esclaves des skanes ne valant guère mieux que leurs oppresseurs. Sans oublier la poignée de divinités qui prennent plus qu'elles ne donnent... Du côté du trait, je ne suis pas fan de celui de Taliancic enfin surtout des trognes qu'il fait à ses personnages mais dans l'ensemble il passe plutôt bien. A noter que les illustrations de couvertures sont de Nicolas Fructus. Quoi qu'il en soit, Hammerfall est un bon moment pour les amateurs d'histoire scandinaves.

 

Il m'a donné envie de le lire : Yossarian.