img910

"Boeuf, cette tête a demi dévorée a quelque chose de presque aussi insolite que la créature qui l'a rongée, déclara Maître Li. la dernière analyse de notre critique barbare portait sur les vantardises de pêcheur et, sauf grossière erreur de ma part, l'affaire qui se dirige vers nous est comparable à une grosse baleine blanche.

- Maître ?

Il lampa une pinte de son liquide, et je me demandai fugitivement si une goule vampire aurait pu y survivre. "Un léviathan blême, expliqua-t-il. Mon garçon, le jet de son évent gicle jusqu'aux étoiles, son sillage secoue les îles isolées au cours de cette traversée qui le mène vers nous, dans des océans sacrés qu'il sillonne avec l'insurpassable inexorabilité des icebergs."

Un monstre agonisant perturbe une série d'éxécutions populaires... En remontant la piste de la bestiole, Li Kao et Boeuf numéro Dix tombent sur la tête d'un dignitaire. En suivant ce nouveau fil, ils arrivent dans la Cité Interdite face au Maître Céleste, le plus respecté et le plus saint des prêtres taoistes. Le vénérable, mentor de Li Kao, témoin ambiguë de l'assassinat, craint d'être rattrapé par la sénilité et rend un témoignage qui l'accable.

- Nous ferons semblant de mener l'enquête. Au pire, je retirerai de tout cela une commission signée par le Maître Céleste, ce qui n'est pas à dédaigner.

- Oui, maître, répondis-je. Puis je gardai de façon éloquente la bouche hermétiquement close. ("Voilà bien l'euphémisme de la décennie, ajoutai-je à part moi. Quand il aura fini de trafiquer un tel document, il sera en mesure d'arborer un laissez-passer l'autorisant à entrer et sortir du trésor impérial en compagnie de quarante chariots tirés par des mules, de quatre-vingts paysans armés de pelles et d'un palan.")

L'enquête rebondit pourtant de manière surprenante et mêle des mandarins corrompus faisant de la contrebande à la résurgence d'entités démoniaques antérieures au Han... Boeuf Numéro Dix et Li Kao navigueront en eaux troubles et auront à faire à forte partie, face à des adversaires extrêmement puissants ou habiles...

- Oui, j'ai gravement sous-estimé Li le Chat, et j'espère que je ne recommencerai pas.

Recommencer ? Que voulait-il dire par recommencer ? S'il entendait par là un vague concept boudhiste de réincarnation sous la forme d'un moustique, ça ne m'intéressait pas ; par contre, un sort pire que d'être suspendu au plafond par les couilles, voilà qui m'intéressai prodigieusement. Que diable avait manigancé l'eunuque pour nous ?

Dernier tome de la trilogie de Barry Hughart, cette enquête du duo complémentaire sera celle où les enjeux seront le plus élevé... Les rebondissements seront nombreux, truculents, picaresques et mémorables. La galerie de personnages est bien fournie et très travaillée, on passe du marionnettiste plein de ressources à l'eunuque corrompu, de l'aubergiste dément au bourreau déprimé. La Chine façon fantasy de Barry Hughart est surprenante et à la hauteur de son enquêteur alcoolique. Huit honorables magiciens est le point d'orgue de cette série très agréable, un très bon moment.