img764

L'empereur dork pour avoir sous estimer tant Kushana que Nausicaä est vaincu... En guise de testament, il lègue un cadeau empoisonné à Nausicaä et révèle les origines de son musée des horreurs : le cimetière de la cité sainte de Shuwa...

img767

Portée par une armée tolmèque et le dieu guerrier, Nausicaä se rendra sur place, allant de découverte en découverte et obtenant la révélation de ses intuitions et celles de Selm.

img766

 

Au cours de cette dernière étape, quelques soubresauts belliqueux secoueront encore les forces en présence, pourtant agonisantes. L'occasion de révéler le véritable caractère de chacun ou de trouver la rédemption.

img768

Quoi qu'il en soit c'est à Shuwa que tout se dénouera, une lutte à mort pour empêcher l'histoire de se répéter et refuser l'avenir imposer à l'humanité... Ce dernier tome, sans nul doute le plus poignant, vois se déployer l'influence de Nausicaä sur ceux qu'elle a rencontrée. Le message sur le vivre ensemble est bien amené et réussi, de même que la thématique écologique abordé en nuance et à la conclusion résolument non manichéenne. Au final une formidable fresque où chaque personnage à une place de choix et un rôle à jouer.

 

A noter le dossier du Cafard Cosmique : Miyazaki, une vision du futur comportant une part importante accordée à Nausicaä.

 

Une relecture effectuée avec plaisir dans le cadre du Challenge Fins du Monde de Tigger Lilly.

challenge_fin_du_monde_apocalypse_post_apo_7