img642

La Lune est devenu un bagne,  au fil des ans s'y trouve les condamnés ayant purgé leur peine, leur descendant a priori libre, et les bagnards enfermés et contraint aux travaux forcés pour le temps de leur peine. Tout ce petit monde survit dans les environnements souterrains sous le regard indifférent du Gardien et de sa poignée de gardes terriens et d'anciens bagnards embauchés en tant que service de sécurité.

Manuel O'Kelly, natif lunaire, est un homme heureux malgré la perte de son bras. Il est membre d'un famille aisée, via un multi-mariage, et surtout son métier actuel, informaticien, est une vraie sinécure quand elle concerne l'ordinateur central de l'Autorité Lunaire.
En effet, Mannie est le seul à avoir découvert que cette machine, névralgique dans le fonctionnement des installations lunaires, est arrivée à la conscience. Faisant de lui le seul ami de cet entité prénommé Micke. Facétieuse, l'IA se livre à des blagues régulières, comme ajouter quelques milliards au salaire d'un employé de base, et Mannie est à chaque fois appelé pour réparé les dégâts. Ce qu'il fait consciencieusement en discutant avec l'ordinateur puis inventant une panne imaginaire.

Si Mannie n'est pas à plaindre, la situation est loin d'être idyllique pour les Lunatiques, libres ou condamnés ils sont tous exploités par l'Autorité Lunaire qui les pressurisent pour obtenir toujours plus de blé, cultivé par hydroponie, à un prix dérisoire. La révolte gronde depuis pas mal de temps...

Mais que faire ? Le Gardien n'était pas notre propriétaire, auquel cas nous aurions sans doute trouvé une solution pour l'éliminer. Malheureusement, l'Autorité Lunaire ne se trouvait pas sur Luna mais sur Terra et nous n'avions pas le moindre vaisseau, pas même une petite bombe à hydrogène. Il n'y avait pas d'armes à feu individuelles sur Luna - je ne sais pas trop ce que nous aurions pu en faire, de toute façon. Nous tuer les uns les autres, peut-être...
Trois million d'individus sans armes, sans moyens... contre onze milliards qui possédaient eux, des vaisseaux et des bombes. Nous pouvions les gêner... mais combien de temps un papa accepte-t-il de se laisser ennuyer par son gosse avant de lui donner une fessée ?
Je n'étais pas très chaud. Comme on dit dans la Bible, Dieu combat du côté de l'artillerie lourde.

A l'issue d'une réunion politique où les gardes chiourmes ont tentés d'intervenir de manière musclée, Mannie, Wyoming Knott, une militante d'une autre cité, et Prof,  le mentor de Mannie, un anarchiste rationnel sont forcés de se terrer... L'occasion pour Mannie de leur révéler l'existence et les capacités de Micke et pour Prof, au vu des capacités de l'ordinateur en matière d'espionnage et de communication sécurisée, de monter une nouvelle organisation révolutionnaire, parfaitement cloisonnée cette fois ci.

Je ne prenais pas part au débat, n'étant pas si mécontent du temps où nous étions écrasés sous le "talon d'acier de l'Autorité" : j'avais l'habitude de frauder ladite Autorité et, le reste du temps, je n'y pensais pas. Je n'avais jamais pensé à m'en débarrasser... cela me semblait de toute façon impossible. Va ton propre chemin, occupe-toi de tes propres affaires, ne te laisse pas marcher sur les pieds...

Si Mannie reste tiède et plutôt pour le statu quo, les projections de Micke effectuées sur les intuitions de Prof démontrent que la situation actuelle n'est pas tenable, condamnant Luna à la famine et au cannibalisme à terme. La révolution est en marche... Allant même jusqu'à recruter des alliés terriens après les avoir initiés au concept de base des lunatiques.

- Ah, oui ! Urgcnep ! L'acronyme de "Un repas gratuit, cela n'existe pas" - c'est la stricte vérité [...].
- Une philosophie intéressante.
- Ce n'est pas de la philosophie, juste la réalité. D'une manière ou d'une autre, vous devez toujours payer ce que vous obtenez.

Au fil du temps, Micke, grand coordinateur du mouvement acquiert même un visage et devient la figure emblématique du mouvement, tandis que Prof continue de tirer les ficelles en arrière plan. Le mouvement s'étend, s'organise et finalement face à une bévue du pouvoir menant à une émeute doit prendre le pouvoir...
Le début des complications dans la mesure où la planète mère à les moyens d'écraser ce qui n'est encore qu'une révolte... Le bras de fer commence tant avec les terriens qu'avec la génération spontanée de politiciens lunaires.

Bien que quelque peu daté, notamment sur la taille des super ordinateurs, et par moment trop didactique, Révolte sur la Lune reste une lecture assez plaisante. Le personnage de Mannie assez transparent est plus un témoin qu'un des moteurs de la narration. Le plus marquant est sans contexte Micke et ses avatars, dont les idées, la prétention et les doutes sont très agréables à suivre. Dommage que celui de Wyoming Knott s'efface si rapidement et que Prof ne soit qu'un théoricien servant à avancer les idées libertaires et libérales d'Heinlein.
Au final un récit qui n'est pas exempt de défauts mais reste entrainant, un bon moment.

Ils en ont parlés :
Nébal
Guillaume44

defi_robert_heinlein_small


Défi Time enough for Heinlein bouclé !