img628

Pendant ces quelques semaines, je veux ouvrir un créneau, une porte particulière que ne pourront emprunter que ceux qui la verront. Ceux qui la passeront devront convenir en tout point aux exigences du Groupe. Ils devront en être la quintessence. Ils seront parfaits.
Tout à la fois, ils devront présenter des défauts, des failles, des lignes de doute. Que le pur se mêle à l'impur, que la perfection soit entachée... Allions ce que nous désirons et ce que nous repoussons de tout notre être. N'ajoute-t-on pas des impuretés dans le mélange siliceux pour fabriquer du cristal plutôt que du verre ? Je cherche mieux que le cristal.

Le Groupe CLEER cherchent de nouveaux collaborateurs de haut niveaux. Charlotte Audiberti et Vinh Tran font partie de la sélection et devront désormais travailler en tandem. Vinh, carriériste forcené, est brillant, tranchant et impitoyable. Charlotte semble plus indécise mais elle a été sélectionnée pour la formation Karenberg...

Curieusement, le sigle de votre nouvel employeur vous reste présent en permanence à l'esprit. Cinq lettres, le blanc, le bleu, le ciel, la lumière. Une lumière intérieure ?
Et ces mots simplement.

C L E E R

Be yourself

Intégrés au sein du département Cohésion Interne, chargé de résoudre toute sortes de problèmes au sein du Groupe, en incluant ses filiales, mais surtout de défendre envers et contre tout son image immaculée.
S'en suivent cinq missions où le rôle et la capacités des deux collègues évoluent. Notamment Charlotte qui développe des capacités empathiques et cognitives surprenantes...

-Qu'est-ce que la rumeur dit d'autre ?
- Elle dit qu'il faut que vous travailliez encore avec Mlle A. Nous voulons vous faire jouer un rôle de coach informel. Vous savez qu'elle est entrée dans un cycle de formation Karenberg.
- Elle m'a expliqué.
- Compte tenu de la personnalité de votre collaboratrice certains progrès et certaines transformations ne pourront s'effectuer que malgré elle. Nous vous demandons de les accompagner. Et de nous informer.

Mäntylä prend une nouvelle balle pour le service. Un instant...
- Qu'est-ce que ça m'apporte ?

Mäntylä sourit, glacial.
- Vous êtes très compétent, Tran. Une sorte de fou psychopathe dans votre genre. Mais je ne suis pas certain que vous soyez celui des deux auquel le Board tient le plus.


Les missions qui leur sont confiés sont souvent aux portes du surnaturels que ce soit pour trouver la cause d'une série de suicide dans une filiale, trouver l'échec que veut dissimuler un autre service ou démasquer un saboteur, une dimension hallucinatoire est toujours présente due aux traquenards qui sont tendus au très rationnel Vinh ou à l'hypersensibilité de Charlotte qui augmente au fil du temps et des manipulations de ses supérieurs.

Les autres bourdonnent. Se tiennent à distance, prudents.
  ... folle. La Cohésion Interne pète les plombs...
- Laisse tomber. Je trouverai un autre moyen.
L'écran de login brille avec insolence. Mot de passe ? Elle renverse la tête en arrière, geste dérisoire pour détendre son dos et sa nuque durcis. Yeux clos. Des ronds de lumière grandissent puis disparaissent sur l'écran noir de ses paupières. Tout est là. Elle n'a même pas besoin de se reconnecter, les synapses ont rétabli les liens, elle navigue dans les rapports, sentiments, les émotions, les données numériques. Elle peut voir Bronner. Elle le voit.


Surprenant et très plaisant à lire, CLEER s'avère une excellente surprise. Le mélange hallucination réalité est amené à chaque fois de manière très progressive, avec légèreté, et s'est avec plaisir que l'on découvre le désarroi des protagonistes dans leur cheminement vers la lumière. Un roman qui se dévore d'une traite et sans doute une de mes meilleures lectures 2010.


Un avis chez Gromovar.