img538

Mankovicz haussa les épaules. Les évènements avaient une fâcheuse tendance à se précipiter. Il percevait confusément l'existence d'une sorte de noeud, au centre duquel se trouvait la T.T.O. Ou, plutôt, d'un serpent lové autour de la société qui commençait à refermer ses anneaux - un long, très long serpent d'angoisse...

Une autre Amérique des années 80. Les tensions sociales, ethniques sont à leurs combles, des enclaves ont proclamées leur indépendance et le pouvoir central qui a tout misé sur le nucléaire n'a pas les moyens de mater les rebelles aussi énergiquement qu'il le souhaiterait...

Au sein de cette société inégalitaire, la T.T.O. fait le commerce du semen of gods, une drogue qui booste les pouvoirs des télépathes et surtout permet aux communs des mortels d'accéder à l'univers de la psychosphère ou les mutants peuvent modeler des univers de poche selon les désirs des clients. Clients que l'on retrouve naturellement que parmi les mieux nantis.

Tout dérape quand un mystérieux télépathe sauvage, entendre non utilisateur de semen of gods, s'infiltre dans la psychosphère et y sème le chaos à un rythme de plus en plus effréné alors que la situation explose dans le monde réel : les insurrections se déclenchant en cascade.

Une voix mentale avait effleuré mon esprit. Je tentai de la situer. Une tâche difficile : la psychosphère était la proie d'un bouleversement accéléré. Des flaques de lumière - séquences télépathiques à la dérive ? - troublant les ténèbres ; à leur périphérie étincelait, ardente, la haine.
L'Amérique rêvait. Mais son rêve tournait au cauchemar.

Présentation de la psychosphère, repaire des archétypes, l'influence qu'elle subit de l'inconscient collectif : l'évocation est limpide. Le Serpent d'Angoisse fait figure de prélude à la Grande Terreur, l'évènement fondateur de l'univers de Roland C. Wagner, il permet de mieux appréhender les Futurs Mystères de Paris.
En ce qui me concerne, il a aussi comblé la frustration qui tournait autour des multiples évocations de la Grande Terreur, il est très probable que je revienne sur les Futurs Mystères de Paris.