arton814

EBB

Le défi d'Efelle a bien visé. Ma pile à lire, pourtant généreuse, ne contient qu'un ouvrage de SF française. Au moins le choix est-il vite fait, ce sera Porteurs d'âmes, un des derniers Bordage.

Parti de très loin dans l'espace-temps, les romans de Bordage se rapprochent asymptotiquement du présent. Porteurs d'âmes peut d'ailleurs être considéré comme un polar actuel, où la thématique SF sert plus de béquille ex machina que de colonne vertébrale. Trois personnages aux destins pas si parallèles vont se débattre dans une région parisienne contemporaine, dépeinte comme l'aboutissement d'un cauchemar libéralophobe. Un flic en fin de course, une prostituée libérienne en fuite et un étudiant jetset affrontent une société secrète et des serial killers organisés sur fond de racisme d'état, de cynisme, d'égoïsme généralisé et de darwinisme social.

Le roman se lit bien, la mécanique est bien huilée, les personnages sont attachants, quoique stéréotypés, très « bordagiens », le quinquagénaire misanthrope, la victime tiers mondiste... Le récit est prétexte à d'autres rencontres et à la description de personnages secondaires, souvent antipathiques, parfois émouvants.

Pour conclure, un bon roman, qui se lit d'une traite, mais qui manque d'originalité, surtout au vu de la production précédente de l'auteur.

EBB = Encore un Bon Bordage

Vcube