img455

 

Vous pouvez être sûrs d’un truc au sujet des Etats-Unis, dès que ça merde c’est forcément de la faute de la télé ou du précédent président.

Recueil de trois nouvelles sans autres liens entre elles que de se dérouler aux Etats-Unis.

Cette année-là, l’hiver commença le 22 novembre met en scène les assassins de J.F.K. Des agents d’un particulier, spécialiste dans l’élimination de parasites mentaux extra-terrestres qui se serraient fait manipuler dans cette affaire. Bien ficelé, nerveuse et avec un beau final, que demander de plus ?

Bien sût qu’il y avait un traitre dans l’équipe… Qu’importe ! Car ce qui compte réellement, ce n’est pas tant l’identité de ce traitre que la véritable nature de la trahison.

American Drug Trip, plus légèr,e narre les déboires d’un pauvre type chargé par un mafieux de trimballé un crocodile et une drogue hors norme pour rembourser un emprunt hasardeux. Tout allant de mal en pis depuis le début de cette histoire, l’anti héros tapera dans le stock qu’il transporte tout en regardant la télévision et abordera par ce biais des Etats-Unis alternatifs surprenants. Une nouvelle assez légère et rigolote, le road movie déjanté de ce loser est réjouissant.

Eloge du sacrifice présente un président des Etats-Unis passablement véreux se trouvant aux prises d’entité étranges bien décidées à faire basse sur le monde avec sa collaboration. Les épreuves qui lui sont imposés, renforceront sa détermination pour une résistance désespérée. Encore une fois un texte bien ficelé avec une fin efficace.

Un recueil très sympathique qui se lit tout seul, deux textes amers et une fuite en avant jubilatoire. This is not America m’a conquis et a annihilé mes préventions initiales.Thomas Day dans ce qu'il fait de mieux.

 

Ils en ont parlé : Nébal  et Avis de Vicklay

Acadamia  en plus c'est lui qui m'a donné le livre.