img297

A errer ainsi sur la voie publique, parmi toutes sortes de gens, il éprouvait un sentiment étrange concernant son identité. Ainsi qu’il l’avait expliqué aux spécimens du Lions Club, sans son complet brouillé il ressemblait à un toxico ; il causait comme un toxico ; ceux qui le croisaient le prenaient certainement pour un toxico et réagissaient en conséquence. Les autres junkies – tiens se dit-il, je parle même des « autres » junkies – lui coulaient un regard en forme de « paix, mon frère ». Pas les straights.

Fred est un policier dans le milieu des toxicomanes afin de remonter la filière de la Substance Mort, Bob Actor est un junkie, dealer occasionnel mais est aussi Fred. L’univers de Bob / Fred est passablement compliqué du fait de l’incohérence des raisonnements des drogués vivants avec lui et de la paranoïa qui l’envahit peu à peu. Le grand écart devient plus difficile quand ses supérieurs, qui ignorent tout de son identité, le somme d’enquêter sur Bob Actor… 

Ou bien : « Donna est morte ». Hank se contenterait de prendre note. Peut-être demanderait-il : « Qui lui a vendu l’acide et où est-il fabriqué ? »… « Où ont lieu les obsèques ? On devrait aller relever quelques noms et quelques numéros d’immatriculation. ». Fred soutiendrait la conversation sans se troubler.

Fred était comme ça. Mais plus tard sur le trottoir, quelque part entre la pizzeria et la station service Arco (un dollar deux cents le gallon d’ordinaire), Fred se changerait en Bob Actor, et les terribles couleurs de l’évènement filtreraient à nouveau en lui, qu’il le veuille ou non. 

A mesure que la surveillance de Bob Actor s’intensifie, Fred / Bob perd pied tant du fait de la drogue que de cette situation schizophrénique. Une véritable descente aux enfers…

Bob Actor se répéta la question. Combien y a-t-il de Robert Actor ? Dingue. Au moins deux, à vue de nez. Le nommé Fred, qui se prépare à espionner le nommé Bob. Même type. Voire. Fred est-il vraiment le même que Bob ? Quelqu’un sait-il ? Moi je le saurais, j’imagine, puisque je suis la seule personne au monde à savoir que Fred est Bob Actor. Mais qui suis-je ? Lequel des deux ?

 

Un roman portant moins sur cette situation aliénante que sur les ravages de la drogue sur les esprits. Les discussions oiseuses sans queue ni tête se succèdent, de même que les situations surréalistes. Au final un récit assez cynique, tenant plus du témoignage (d’après le mot de la fin) malgré une construction surprenante.