img090

Il fallait bien terminer cette trilogie un jour…

Pour faire bref, je dirais que l’ensemble est laborieux et maladroit. Les Bene Gesserit sont toujours mise en scène de manière outrancière, les idées de la trame principale ont été puisées dans les Hérétiques de Dune et sont donc consciencieusement retirées au fur et à mesure de la narration, enfin il ne m’a pas semblé voir beaucoup de différences quant à la capacité à raisonner entre Rabban et Shaddam IV.

Reste quelques anecdotes ici et là, la narration est alternée accordant une place égale aux principaux personnages ralentissant d’autant le rythme de l’intrigue. 

Par curiosité il est possible de lire House Atreides mais la lecture de la totalité de ce cycle est dispensable.